Nous suivre Industrie Techno

Arkema à nouveau lauréat du prix Pierre Potier pour le Rilsan

Arkema à nouveau lauréat du prix Pierre Potier pour le Rilsan

Ligne d'alimentation en essence réalisée en Rilsan HT.

© Arkema

Primé l’an passé pour son innovation Altuglas ShieldUp, Arkema vient de recevoir le trophée "Produits" du prix Pierre Potier pour son polymère haute-température tiré de l’huile de ricin, le Rilsan-HT, vert à 70%. Retour sur ses nombreuses applications.

Le Rilsan fabriqué initialement par Arkema est un polyamide 11, soit un polymère constitué d’une chaîne de 11 atomes de carbone. C’est un atome de moins que ses équivalents pétrochimiques, les polyamides 12, et cette caractéristique lui apporte de meilleures performances thermiques et mécaniques que les polyamides pétrosourcés.

Jusqu’ici, le Rilsan était utilisé pour fabriquer des pièces techniques, comme des tubes ou des câbles pour automobiles, des pipelines d’extraction du pétrole… mais toujours pour une fenêtre de température ne dépassant pas 150 degrés.

Une limite que franchit le grade récompensé cette année par le prix de chimie verte Pierre Potier. Le Rilsan-HT est un polyphtalamide, une molécule de structure légèrement différente du polyamide, avec la présence d’un cycle aromatique.

Six fois plus léger que l’acier et trois fois plus que l’aluminium, le bioplastique a donc vocation à remplacer le métal ou le caoutchouc, cette fois pour les pièces sous le capot moteur.

Ludovic Fery

Pour en savoir plus sur le Rilsan-HT et le Rilsan

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Aéronautique : Dassault aviation et le CNRS lancent un laboratoire commun pour la mise au point de matériaux nanostructurés

Aéronautique : Dassault aviation et le CNRS lancent un laboratoire commun pour la mise au point de matériaux nanostructurés

Le CNRS et Dassault aviation ont lancé le 5 juillet un laboratoire commun. Son objectif : mettre au point de nouveaux matériaux[…]

Semi-conducteurs : le LAAS et Riber créent un laboratoire commun pour repousser les limites de l’épitaxie par jet moléculaire

Semi-conducteurs : le LAAS et Riber créent un laboratoire commun pour repousser les limites de l’épitaxie par jet moléculaire

Repsol, Axens et IFPEN améliorent la recyclabilité des déchets plastiques traités par pyrolyse

Repsol, Axens et IFPEN améliorent la recyclabilité des déchets plastiques traités par pyrolyse

Le chimiste allemand Covestro produit un précurseur du polyuréthane à partir de CO2 plutôt que de pétrole

Le chimiste allemand Covestro produit un précurseur du polyuréthane à partir de CO2 plutôt que de pétrole

Plus d'articles