Nous suivre Industrie Techno

Ariane 6 sera flexible ou ne sera pas

Sujets relatifs :

,

Nul ne sait s'il s'appellera Ariane 6, mais le futur lanceur européen, prévu pour 2025, est entré en phase de conception. L'Agence spatiale européenne (ESA) a chargé Astrium de l'avant-projet. Deux mots d'ordre : modularité et économie. La fusée qui viendra en complément d'Ariane 5 devra être capable d'emmener des satellites de 3 tonnes comme des satellites de 8 tonnes, sur des orbites de 800 à 36 000 kilomètres (Ariane 5 emmène jusqu'à 20 tonnes). Premier pas vers la flexibilité, elle sera à lancement simple - elle n'enverra qu'un satellite à la fois - alors qu'Ariane 5 est à lancement double. Le design de base permettra de mettre en orbite la charge minimale. Jusqu'à six boosters d'appoint à poudre pourront venir se fixer à l'étage principal du futur lanceur pour monter en charge ou en distance à parcourir. L'Europe gagnera ainsi en indépendance pour le lancement de satellites institutionnels, souvent petits et dont le coût de la tonne lancée serait trop élevé avec Ariane 5. « Notre objectif principal est de développer des technologies au service d'un lanceur économique », indique Patrice Plottard, en charge du projet NGL (New generation launcher) chez Astrium Space Transportation. Après remise des propositions l'été prochain, les ingénieurs s'évertueront à innover dans ce sens, que ce soit dans la structure, la propulsion, les systèmes électriques... « Nous ne choisirons pas de remplacer le métal par du composite pour la beauté du geste, nous le ferons si c'est économiquement pertinent », insiste Patrice Plottard.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0928

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2010 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

RGPD : les technos pour respecter la réglementation

RGPD : les technos pour respecter la réglementation

C'est un tournant majeur pour bon nombre d'entreprises ayant des activités numériques. Plus aucune fuite de données[…]

CYBERSECURITE : LE SECTEUR ÉNERGÉTIQUE SOUS TENSION

CYBERSECURITE : LE SECTEUR ÉNERGÉTIQUE SOUS TENSION

Enedis se mobilise après le passage d'Irma

Enedis se mobilise après le passage d'Irma

Le quantique entre dans l'ère industrielle

Le quantique entre dans l'ère industrielle

Plus d'articles