Nous suivre Industrie Techno

Vidéo

Ariane 5 ME attendra 10 ans Ariane 6

Charles Foucault

Sujets relatifs :

, ,
Ariane 5 ME attendra 10 ans Ariane 6

La prochaine version d'Ariane aura une capacité augmentée de deux tonnes.

© DR

Tandis que Ariane 5 ME est dans les starting blocks et devrait pointer le bout de sa coiffe en 2016, sa petite sœur est déjà en gestation dans les bureaux de l’Agence Spatiale Européenne et d’Astrium.

Regroupement familial prévu pour 2025 pour les lanceurs européens. Ariane 5G et Ariane 5 ECA volent aujourd’hui en parallèle du petit Vega (pour les faibles charges utiles) et Soyouz (pour les vols habités). Ces deux modèles d’Ariane partiront à la retraite en 2016 avec l’arrivée de l’Ariane 5 ME (Midlife Evolution). Ce nouveau lanceur aura une capacité augmentée de deux tonnes par rapport aux modèles existant, ce qui autorisera la mise en orbite d’objets de 12 tonnes.

Retrouvez-vous au dessus de Kourou, entre deux satellites, pour un vol à bord de cette version modernisée de l’Ariane 5 :


 

 

Astrium a également été chargé par l’ESA (Agence spatiale européenne), cet été, de l’avant projet du futur lanceur européen qui devrait voir le jour en 2025. Nul ne sait s’il sera baptisé Ariane 6. Principaux points du cahier des charges : la fusée, qui fonctionnera en parallèle d’Ariane 5 ME, devra être flexible et économe. Contrairement à sa grande sœur elle n’enverra qu’un seul satellite à la fois et jusqu’à six boosters d’appoint pourront venir se greffer sur l’étage principal pour qu’elle puisse amener des charges de 3 à 8 tonnes, sur des orbites de 800 à 36 000 kilomètres d’altitude.

Charles Foucault

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Dynetics dévoile une maquette de test pour son module d'alunissage habitable

Dynetics dévoile une maquette de test pour son module d'alunissage habitable

Filiale de Leidos, Dynetics a dévoilé le 15 septembre à Huntsville (Alabama, Etats-Unis) une maquette grandeur nature du module[…]

16/09/2020 | SpatialNasa
Pour bien commencer la semaine, la politique de dépistage du Covid-19 en question

Pour bien commencer la semaine, la politique de dépistage du Covid-19 en question

Le lanceur européen Vega valide un dispenseur pour envoyer des petits satellites en orbite basse

Le lanceur européen Vega valide un dispenseur pour envoyer des petits satellites en orbite basse

Lancement de la mission Mars 2020

Dossiers

Lancement de la mission Mars 2020

Plus d'articles