Nous suivre Industrie Techno

Ares I-X : Objectif Lune - Essai concluant

Jean-François Preveraud

Sujets relatifs :

, ,
Ares I-X : Objectif Lune - Essai concluant

Ares est au coeur du programme Constellation qui vise à ramener l'homme sur la Lune en 2020.

© DR

La Nasa a réussi aujourd'hui à 16H30 le premier vol d'essais du lanceur qui devrait permettre à des astronautes de revenir sur la Lune à l’horizon 2020.

On se rappelle tous Saturn V, la fusée du programme Apollo, qui a permis à 6 équipages d’aller sur la Lune. Et bien la Nasa a lancé pour la première fois aujourd’hui, après un report hier dû entre autres aux conditions météorologiques, sa descendante, Ares I-X.

Ce lanceur est destiné dans un premier temps à remplacer les navettes spatiales, arrivées en bout de course, pour propulser des astronautes vers la station orbitale internationale d’ici 2015 dans un module baptisé Orion. A plus longue échéance, 2020, il servira aussi à emmener des équipages vers la Lune grâce au module Altair.

On l’aura compris Ares I-X sera polyvalente grâce à une construction très modulaire et à différents modules habitables en fonction des missions. De plus, pour limiter les coûts la plupart des éléments du lanceur pourront être récupérés après usage en vue d’être reconditionnés. On retrouve là le principe de la navette spatiale.

Les objectifs de ce premier essai en vol en cours de développement sont de recueillir grâce à 700 capteurs le maximum d’informations pour améliorer les capacités d'analyse et les processus de conception des fusées ultérieures.

Il s’agit donc :
 

  • de valider le concept du lanceur ;
  • de valider l'assemblage et la récupération du lanceur ;
  • de procéder à la séparation des étages du lanceur ;
  • de valider les caractéristiques du lanceur en vol ;
  • de démontrer la contrôlabilité du lanceur ;
  • de démontrer les performances des parachutes lors de la rentrée du propulseur ;
  • d’engranger de l’expérience pratique sur le lanceur.



Les principales caractéristiques de ce lanceur et de son vol sont :
 

  • Hauteur : 99,7 m ;
  • Masse au décollage : 816,5 tonnes ;
  • Poussée maximum : 1 497 tonnes ;
  • Accélération : 2,48 g ;
  • Vitesse maximum : 4,76 mach ;
  • Temps de vol : 369 s dont 124 s propulsées ;
  • Altitude de séparation des étages : 39,6 km ;
  • Altitude maximum : 45,7 km.


Rendez-vous sur Nasa TV (http://www.nasa.gov/ntv) pour suivre ce vol inaugural.

Jean-François Prevéraud

Pour tout savoir sur Ares I-X consultez ce dossier de 50 pages qui vous fera découvrir les entrailles de la bête en cliquant ici
 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Le marché des satellites d’observation de la Terre dopé par la diversification des projets de constellation

Le marché des satellites d’observation de la Terre dopé par la diversification des projets de constellation

Selon une étude du cabinet Euroconsult, le marché de la construction des satellites d’observation de la terre pourrait progresser[…]

19/01/2022 | Satellite
[World Satellite Business Week] Petits satellites : la privatisation de l’espace poursuit son envol, tiré par les télécoms

[World Satellite Business Week] Petits satellites : la privatisation de l’espace poursuit son envol, tiré par les télécoms

La PME du spatial Comat agrandit son site pour accompagner sa montée en cadence

La PME du spatial Comat agrandit son site pour accompagner sa montée en cadence

« Le New Space Français doit accélérer l’industrialisation de ses technologies », lance Stanislas Maximin, fondateur de Venture Orbital Systems

« Le New Space Français doit accélérer l’industrialisation de ses technologies », lance Stanislas Maximin, fondateur de Venture Orbital Systems

Plus d'articles