Nous suivre Industrie Techno

Architecte produit

> Il a une vision globale du produit et n'hésite pas à remettre en cause des concepts bien établis.

L'évolution rapide des technologies industrielles, combinée à un besoin impérieux d'innovation pour séduire de nouveaux clients, pousse les industriels à remettre sans cesse en cause leurs produits. Ils n'hésitent plus à carrément en changer la structure ou la technologie pour une fonction, voire à profiter des développements des NTIC pour ajouter des fonctions innovantes, différenciatrices par rapport aux produits concurrents. «Mais ces évolutions doivent se faire en ayant en permanence à l'esprit l'amélioration des résultats de l'équation services offerts-qualité-coûtdélais du produit pris dans sa globalité », explique Patrick Dumas, chef de projet ouvrants-carrosserie chez Idéstyle.
Autant dire que le rôle du chef de projet n'est pas simple. C'est la raison pour laquelle on voit, dans de nombreux secteurs industriels, apparaître à ses côtés des architectes produits.

Être une véritable force de proposition

Cette terminologie, issue des domaines de l'aéronautique et de l'automobile, cache un technicien ayant une bonne connaissance de multiples produits et technologies dans de nombreux secteurs industriels. Cette culture lui permet d'avoir une vision beaucoup plus globale et de pouvoir remettre en cause les solutions éprouvées, traditionnellement utilisées, tout en gardant une approche pragmatique du produit.

A noter

L'architecte produit doit faire preuve

> D'une forte curiosité technique

> D'une maîtrise des NTIC et des outils d'informatique industrielle
Il doit être à la fois force de proposition et savoir jusqu'où ne pas aller trop loin pour ne pas effrayer le chef de projet. De fait, ce sera souvent l'homme grâce à qui les NTIC feront leur apparition dans un produit.«Ainsi, lorsqu'un constructeur d'automobiles nous demande de concevoir un ouvrant, nous avons toute latitude pour trouver des solutions techniques innovantes, qu'il s'agisse de la structure, des matériaux ou des mécanismes. Nous pouvons même aller jusqu'à embarquer de l'électronique», explique Patrick Dumas.
Mais cette liberté se traduit par une plus grande responsabilité des concepteurs. Aussi faut-il étayer ces idées novatrices avec des simulations et des prototypes, à la fois pour valider le fonctionnement du produit, mais aussi son industrialisation.
Là, une bonne connaissance des outils d'informatique industrielle (conception, simulation, production...) dans un contexte PLM est indispensable. La démarche de l'architecte produit suppose une forte curiosité technique, un bon esprit de synthèse alliant à la fois rigueur et anticipation. De plus, il doit pouvoir se dégager du carcan des contraintes quotidiennes dans lesquelles le chef de projet est souvent coincé. Un métier à part entière.

Jean-François Prevéraud 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Dossier composites : comment ils vont surpasser les métaux

Dossiers

Dossier composites : comment ils vont surpasser les métaux

Les composites ne cessent d'innover pour rester compétitifs face aux autres matériaux. L'innovation porte sur les matériaux eux-mêmes, mais aussi sur[…]

Les colloques à venir - Au 12 juin 2009

Agenda

Les colloques à venir - Au 12 juin 2009

Les Nanotechnologies, vous connaissez ?

Les Nanotechnologies, vous connaissez ?

IT 911 mai 2009

IT 911 mai 2009

Plus d'articles