Nous suivre Industrie Techno

ARaymond revoit l'ergonomie de ses postes de travail

HUGO LEROUX hleroux@industrie-technologies.com

L'inventeur du bouton-pression a revu l'ergonomie de ses postes de travail. Elle s'est notamment appuyée sur la solution intégrée du fournisseur Elcom. Installé au début de l'année, le nouveau poste facilite la vie des opérateurs et devrait alléger la facture due aux arrêts maladie.

 

LE PROBLÈME

LUTTER CONTRE L'ABSENTÉISME

 

Causant arrêts de travail et mal être des salariés, les troubles musculo-squelettiques (TMS) sont un fléau. L'entreprise ARaymond en sait quelque chose : ses lignes d'assemblage de pièces en plastique et métalliques impliquent des gestes répétitifs à risque. Dans son plan stratégique 2009-2010, elle décide de prendre le problème à bras-le-corps. « Une partie de ce plan prévoyait une refonte des postes pour les adapter aux personnes souffrant de TMS, et pour protéger les autres employés », explique Éric Nef, ingénieur méthodes chez ARaymond. Objectif prioritaire : rénover les postes équipés de presses manuelles, causant les mouvements les plus traumatiques.

 

LA SOLUTION

REPENSER LE POSTE DE TRAVAIL

 

Pour résoudre le problème, le bureau des méthodes a élaboré un cahier des charges en collaboration avec deux ergonomes, une infirmière et des opérateurs, « les meilleurs connaisseurs des machines », estime Éric Nef. À ce stade, ARaymond a choisi de se faire épauler. C'est l'entreprise iséroise Elcom qui a remporté l'appel d'offres grâce à son approche tout intégrée « Elcom System Concept ».

À travers cette offre, Elcom, originellement spécialisée dans les profilés aluminium a élargi son offre à la conception des postes de travail de A à Z. « De cette façon, le client se voit fournir une solution complète par un unique interlocuteur », observe Matveï Gachet, responsable produit d'Elcom.

À la structure de base constituant son coeur de métier, le bureau d'études d'Elcom intègre des éléments annexes comme un ascenseur pour la recharge du poste en pièces détachées. Primordial, il élimine une partie du port de charge pour l'opérateur. L'autre partie est confiée à un convoyeur ajustable en hauteur, qui facilite le transfert des cartons de pièces depuis les chariots. Pour éviter à l'opérateur de tendre les bras, un dispositif renverse automatiquement les pièces du carton vers lui via des goulottes latérales. Enfin, un repose-pied réglable sans effort limite les mauvaises postures.

La finition du poste sera soignée, au niveau visuel d'abord, en ajoutant à l'éclairage principal deux lampes latérales réglables. Au niveau auditif ensuite, en tapissant les goulottes d'un plastique PEHD moins sujet à l'effet « cliquetis » du métal.

 

LE RÉSULTAT

L'ENTHOUSIASME DES OPÉRATEURS

 

En service depuis janvier 2012, le nouveau poste remporte les suffrages des employés. « C'est assez rare pour être souligné : ils ont tenu à nous remercier. D'habitude, c'est quand nous n'avons pas de retour que l'on considère qu'un changement est correct », sourit Éric Nef. Le prix du confort : 22 000 euros. Trois fois plus qu'un poste de travail classique. S'il est trop tôt pour évaluer les gains en termes de productivité, le gain indirect lié au soulagement des TMS semble suffisant. « Nous l'avons compté dans l'amortissement de la machine », précise Éric Nef. Trois autres postes devraient bientôt connaître un relifting comparable.

Elcom partage la satisfaction de son client. L'entreprise compte valoriser l'expérience ARaymond pour peaufiner son approche et s'attaquer à d'autres types de postes de travail.

ARAYMOND EN BREF

ARaymond fabrique et commercialise des solutions de fixation et d'assemblage. Créatrice du bouton-pression en 1886, elle est l'un des leaders mondiaux sur le marché de l'automobile. Elle est présente sur d'autres marchés comme le bâtiment, les équipements industriels ou les énergies. Siège à Grenoble, dans l'Isère 20 sites de production et 37 sociétés 4 500 salariés sur quatre continents 86,3 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2011

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0945

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2012 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Un échangeur de chaleur ultra compact et efficace grâce à l'impression 3D et au design génératif

Fil d'Intelligence Technologique

Un échangeur de chaleur ultra compact et efficace grâce à l'impression 3D et au design génératif

Une équipe de recherche de l'Université de l'Illinois à Urbana-Champaign a présenté dans un article de la[…]

Le projet de recherche AIRchitecture sur les avions légers électriques tire un premier bilan et se prolonge

Le projet de recherche AIRchitecture sur les avions légers électriques tire un premier bilan et se prolonge

Le casque de réalité mixte XR-3 de Varjo fait dans le détail : la preuve par l'essai

Le casque de réalité mixte XR-3 de Varjo fait dans le détail : la preuve par l'essai

« L’exposition aux nanomatériaux doit être évaluée tout au long du cycle de vie pour concevoir des produits plus sûrs », pointe Jérôme Rose, médaille d’argent 2020 du CNRS

« L’exposition aux nanomatériaux doit être évaluée tout au long du cycle de vie pour concevoir des produits plus sûrs », pointe Jérôme Rose, médaille d’argent 2020 du CNRS

Plus d'articles