Nous suivre Industrie Techno

Après l'Internet des objets, l’Eyes of Things

Après l'Internet des objets, l’Eyes of Things

© Movidius

Doter tous les objets du quotidien d’une vision 3D pour les rendre plus intelligents et développer de nouveaux services. C’est l’objectif ambitieux du projet de recherche européen Eyes of Things (EoT). Lors du Web Summit 2015, la grand-messe européenne des technologies numériques qui s'est tenu à Dublin, Rémi El Ouazzane, CEO de la start-up Movidius, membre du projet, a dévoilé les détails de ce programme, dont le budget global atteint 5 millions d’euros.

La start-up Movidius participe au projet en mettant à disposition sa carte VPU (Vision Processor Unit) Myriad 2. Protégée par une cinquantaine de brevets, la puce présente une architecture spécialement conçue pour faire tourner de manière parallèle des algorithmes de vision par ordinateur, tout en utilisant le moins d’énergie possible. Le dispositif serait ainsi capable[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Cyberattaques : l’industrie fortement touchée en 2020 selon IBM Security

Cyberattaques : l’industrie fortement touchée en 2020 selon IBM Security

Dans son dernier rapport annuel des menaces cyber, IBM Security pointe un doublement des attaques contre les industriels, notamment ceux en[…]

"La France a l'opportunité de faire naître des leaders mondiaux du quantique", affirme Christophe Jurczak, le cofondateur de Quantonation

Dossiers

"La France a l'opportunité de faire naître des leaders mondiaux du quantique", affirme Christophe Jurczak, le cofondateur de Quantonation

Plan cybersécurité : « C'est un très bon début mais il nous reste du chemin à faire pour répondre au secteur industriel», estime Jean-Noël de Galzain d'Hexatrust

Plan cybersécurité : « C'est un très bon début mais il nous reste du chemin à faire pour répondre au secteur industriel», estime Jean-Noël de Galzain d'Hexatrust

« Il faut former beaucoup plus sur les risques de cyberattaques » lance Marc-Oliver Pahl, chercheur à l’IMT Atlantique

« Il faut former beaucoup plus sur les risques de cyberattaques » lance Marc-Oliver Pahl, chercheur à l’IMT Atlantique

Plus d'articles