Nous suivre Industrie Techno

Appontage automatique d'un drone

Industrie et  Technologies

En mettant en Å“uvre un capteur de position infrarouge, DCNS vient de réussir les premières démonstrations d'appontage automatique de drone sur un bâtiment de guerre naviguant au large. Cet automatisme fonctionnant jusqu'à une mer forte permettra d'accroît



DCNS, spécialiste français des systèmes navals de défense, vient de réaliser une première mondiale, en faisant apponter automatiquement un drone d'hélicoptère sur une frégate de la Marine nationale naviguant au large des côtes méditerranéennes.


 


Jusqu'à présent, le lancement et surtout le recueil des drones aériens présentaient des contraintes limitant leur déploiement opérationnel à partir de navires. Les solutions expérimentales connues actuellement sont conditionnées par la lumière du jour et par une mer peu agitée, alors que l'objectif est une mise en Å“uvre 24 heures sur 24, même par mauvaise condition météo.
 

 


Pour disposer de cette capacité, DCNS a développé le SADA, Système d'Appontage et de Décollage Automatique. Il permet une récupération sûre en moins de 2 minutes jusqu'à un état de mer de niveau 5 (vent moyen de 30 à 40 km/h, creux de 2,5 à 4 mètres). Ce système original effectue une mesure de position précise grâce à un capteur infrarouge ; il guide et pose le drone avec une précision observée de 30 cm lui permettant de harponner à coup sûr la grille d'appontage. Le GPS seul ne permet pas cette performance et donc la sécurisation associée.

Conçu de manière ouverte, ce système s'adapte à tous les navires et modèles de drone de type hélicoptère de manière non intrusive. DCNS a travaillé sur ce démonstrateur en étroite coopération avec la société autrichienne Schiebel qui réalise le CamCopter S-100, drone avec lequel la démonstration a été faite.

Les drones apporteraient aux navires qui en seront équipés une plus-value capacitaire de surveillance de l'espace aéro-maritime (permanence de la surveillance de zone, non-exposition de l'homme au danger, faible coût d'heure de vol, discrétion, flexibilité).

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.dcnsgroup.com & http://www.schiebel.net



 
 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Le casque de réalité mixte XR-3 de Varjo fait dans le détail : la preuve par l'essai

Le casque de réalité mixte XR-3 de Varjo fait dans le détail : la preuve par l'essai

Le nouveau casque de réalité mixte conçu par le finlandais Varjo brille par la précision et la netteté de ses[…]

« L’exposition aux nanomatériaux doit être évaluée tout au long du cycle de vie pour concevoir des produits plus sûrs », pointe Jérôme Rose, médaille d’argent 2020 du CNRS

« L’exposition aux nanomatériaux doit être évaluée tout au long du cycle de vie pour concevoir des produits plus sûrs », pointe Jérôme Rose, médaille d’argent 2020 du CNRS

Éco-conception : Comment le numérique peut-il devenir durable ?

Dossiers

Éco-conception : Comment le numérique peut-il devenir durable ?

Éco-conception : Trois pistes pour verdir les emballages

Éco-conception : Trois pistes pour verdir les emballages

Plus d'articles