Nous suivre Industrie Techno

Apple, Google et Microsoft ne font plus partie des entreprises les plus innovantes selon Forbes

Philippe Passebon

Sujets relatifs :

, ,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Apple, Google et Microsoft ne font plus partie des entreprises les plus innovantes selon Forbes

Le magazine américain Forbes vient de publier l'édition 2014 de son classement annuel des 100 entreprises les plus innovantes au monde. Hermès, Iliad et Essilor figurent dans la première moitié du classement tandis qu’Apple ou Google disparaissent tout simplement de la liste.

Le classement Forbes 2014 pourra redonner de l’espoir à ceux qui désespèrent de l’avenir de l’industrie française. Il faut croire qu’en France on a encore et toujours des idées, en particulier dans les départements de R&D. 8 entreprises françaises figurent en effet dans le palmarès des 100 entreprises les plus innovantes au monde du classement Forbes. Avec 8 entreprises présentes dans le classement, la France se positionne comme le deuxième pays représenté, après les Etats-Unis (39 sociétés) et ex-aequo avec le Japon. Une belle performance mais qui laisse toutefois les entreprises françaises loin du top 3, occupé par  l’Américain Salesforce, concepteur de logiciels professionnels, son compatriote Alexion, un groupe pharmaceutique, et le Britannique ARM, spécialisé dans l’électronique.

 

 

 

Les 8 entreprises françaises les plus innovantes :

  1. Hermès International : 13è position
  2. Iliad : 29è position
  3. Essilor International : 49è position
  4. Bureau Veritas : 50ème position
  5. Dassault Systèmes : 56ème position
  6. Pernod Ricard : 69ème position
  7. Danone : 86ème position
  8. Sodexo : 89ème position

 

Parmi elles, assez curieusement, seules deux sont des entreprises dont le cœur de métier s’appuie sur les nouvelles technologies ou les technologies industrielles : Iliad, la maison mère de Free et Free Mobile, et Dassault Systèmes. Exit le parapétrolier Technip et le spécialiste des gaz Air Liquide présents dans le classement Forbes 2012. Plus étonnant encore, parmi les GAFA et autres entreprises « numériques », seul Amazon, en sixième place, apparaît dans le classement. Ni Apple, ni Microsoft ouencore Google ne font partie du classement. La firme à la pomme figurait pourtant à la 26è place dans le classement 2012 tandis que Google occupait la 24è place. En 2010, toutes les deux se positionnaient dans le top 10.

Ces grandes compagnies technologiques américaines ne sont pourtant pas avares de nouveautés. A croire que les Googles glass ou la Google Car ne rentrent pas dans les critères d’innovations de Forbes. Dans un article publié sur son site, Forbes explique qu’il s’appuie sur divers critères économiques et financiers et non pas sur le nombre de nouveautés dévoilées chaque année, ni sur le nombre de brevets déposés. Pour classer les entreprises, Forbes regarde d’abord les investisseurs, dont les choix financiers, selon Forbes, indiquent les sociétés dont ils pensent qu’elles seront innovantes aujourd’hui et à l’avenir. In fine, la méthode utilisée par Forbes est strictement axée sur le potentiel de croissance de la société. Tant pis pour les GAFA, ça ne devrait pas pour autant freiner leur influence toujours plus importante sur l’économie de l’innovation. 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Jacques Lewiner "La microfluidique est par essence pluridisciplinaire"

Jacques Lewiner "La microfluidique est par essence pluridisciplinaire"

A l'occasion de la seconde édition du rendez-vous Summer School : Microfluidic for health, organisé du 26 au 30 août, par[…]

29/08/2019 | RechercheMédical
"La France fait partie des premiers pays d’Europe pour le soutien aux jeunes pousses issues de la recherche fondamentale"

"La France fait partie des premiers pays d’Europe pour le soutien aux jeunes pousses issues de la recherche fondamentale"

Académiques et industriels lancent à Grenoble l’institut 3IA dédié à l’intelligence artificielle

Académiques et industriels lancent à Grenoble l’institut 3IA dédié à l’intelligence artificielle

L’IA française se dope au  calcul intensif

L’IA française se dope au calcul intensif

Plus d'articles