Nous suivre Industrie Techno

Antoine Hubert éleve des insectes pour nourrir les animaux

Antoine Hubert éleve des insectes pour nourrir les animaux

© dr

Qu'ils soient plutôt entrepreneurs ou scientifiques de haut vol, agitateurs d'idées ou orchestrateurs de talent, passionnés de technique ou fins analystes de ses usages, les cinquante personnalités dont nous vous proposons de découvrir le portrait jouent un rôle majeur dans l'innovation en France. C'est le cas d'Antoine Hubert, l'un des fondateurs d'Ynsect.

Consultez notre sélection des 50 personnalités qui font l’innovation en France .

Le défi d’Antoine Hubert ? Industrialiser l’élevage d’insectes pour en exploiter les protéines, pour l’alimentation animale. Pour cela, Antoine Hubert a cofondé Ynsect, dont il est président, et qui s’est donné pour but de construire des usines à insectes. Naturellement très riches en protéines, les larves d’insectes peuvent être exploitées pour différents usages : la chair pour les farines animales, la carapace pour la chimie, ou les déjections pour l’agriculture.

Pour en arriver à cette idée, Antoine Hubert s’est intéressé très tôt à l’écologie des sols, tandis qu’il étudie à l’école d’agronomie de Rennes, puis de Paris. Il débute sa carrière chez Altran, d’où il est détaché auprès de Total et évolue dans différentes activités du groupe. En parallèle, il lance l’association Worgamic, qui promeut la lombriculture, une technique de transformation des déchets organiques en engrais par les vers.

Ses différents engagements le mènent à rencontrer trois fondus d’insectes. Trois mousquetaires à qui il manque un d’Artagnan. Ceux-ci ont l’ambition d’ouvrir un restaurant d’insectes, mais se heurtent à un problème de taille : en Europe, rien ne permet de s’approvisionner en insectes ! Opportuniste, Antoine Hubert trouve le trio intéressant et ressort une étude de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture sur les fermes d’insectes, qui pourraient répondre efficacement aux 70% d’augmentation des consommations de farines animales d’ici 2050.  Ynsect est né.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Charge des batteries li-ion, seconde dose et méthanation par induction… le best-of techno de la semaine

Charge des batteries li-ion, seconde dose et méthanation par induction… le best-of techno de la semaine

Quelles sont les innovations qui vous ont le plus marqués au cours des sept derniers jours ? Cette semaine, vous avez apprécié[…]

Une tête d’impression 3D polymorphe pour piloter l'alignement des fibres dans les composites

Une tête d’impression 3D polymorphe pour piloter l'alignement des fibres dans les composites

« L’impression 3D a un rôle majeur à jouer pour lutter contre l’obsolescence des équipements industriels », lance Nicolas Gay, co-fondateur de 4D Pioneers

« L’impression 3D a un rôle majeur à jouer pour lutter contre l’obsolescence des équipements industriels », lance Nicolas Gay, co-fondateur de 4D Pioneers

Impression 3D : « La stéréolithographie a toute sa place en production », prône Andreas Langfeld, Président EMEA de Stratasys

Impression 3D : « La stéréolithographie a toute sa place en production », prône Andreas Langfeld, Président EMEA de Stratasys

Plus d'articles