Nous suivre Industrie Techno

Anthony Lo, directeur du design extérieur de Renault

Jean-François Preveraud

Sujets relatifs :

, ,
Anthony Lo, directeur du design extérieur de Renault

Etude de design du Renault Be Bop SUV

© DR

Six mois après la prise de fonction de Laurens Van Der Acker à la tête du Design Industriel de Renault, de nouveaux talents internationaux rejoignent les équipes du design.

Laurens Van Der Acker, qui a remplacé Patrick le Quément au poste de Directeur du Design Industriel du groupe Renault en novembre dernier (voir notre article), met en place sa nouvelle équipe.

Ainsi Anthony Lo a rejoint le groupe Renault le 1er avril, où il occupe désormais la fonction de Directeur du Design Extérieur. Il est rattaché à Laurens Van Der Acker. 

Un parcours tout automobile

Né le 26 décembre 1964 à Hong Kong, Anthony Lo a obtenu son Master en Design automobile au Royal College of Art de Londres, en 1987. Il débute sa carrière comme designer chez Lotus en 1987. Il entre chez Audi en 1990 avant de rejoindre le studio design de Mercedes-Benz au Japon, où il dessinera le concept F200 en1996, puis la Classe S W220

En 2000, il prend la responsabilité du Design Avancé chez Saab Automobile en Suède, où il créera les Saab Aero X, 9-X, 9-3, 9-4 et 9-5. Il devient en 2004, Directeur du Design Avancé pour les marques Opel et Saab, chez General Motors, en Allemagne.

Jean-François Prevéraud


 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Véhicule autonome : Trois verrous à lever pour atteindre une véritable autonomie

Dossiers

Véhicule autonome : Trois verrous à lever pour atteindre une véritable autonomie

La perception 3D dynamique, la maîtrise de situations variées et l’explicabilité des algorithmes restent des obstacles[…]

27/10/2020 | 3DGoogle
Véhicule autonome : des déploiements qui s'adaptent aux terrains

Dossiers

Véhicule autonome : des déploiements qui s'adaptent aux terrains

Véhicule autonome : « La barre a été mise trop haut, mais cela a réveillé tout l'écosystème », souligne Fawzi Nashashibi (Inria)

Dossiers

Véhicule autonome : « La barre a été mise trop haut, mais cela a réveillé tout l'écosystème », souligne Fawzi Nashashibi (Inria)

Véhicule autonome : De l'échec au nouveau départ

Dossiers

Véhicule autonome : De l'échec au nouveau départ

Plus d'articles