Nous suivre Industrie Techno

Anne-Marie Sargueil, la femme des Janus

Anne-Marie Sargueil, la femme des Janus

Récompenser des produits ou des services qui s'inscrivent durablement dans une démarche de ‘‘mieux vivre’’

© Thomas GOGNY

Qu'ils soient plutôt entrepreneurs ou scientifiques de haut vol, agitateurs d'idées ou orchestrateurs de talent, passionnés de technique ou fins analystes de ses usages, les cinquante pesonnalités dont nous vous proposons de découvrir le portrait jouent un rôle majeur dans l'innovation en France. C'est le cas d'Anne-Marie Sargueil, qui dirige l'Institut français du design.

Depuis plus de 30 ans, Anne-Marie Sargueil, qui est à la tête de l’Institut français du design, incarne sans faiblir les Janus, un label d'excellence qui récompense les entreprises et collectivités qui s’inscrivent durablement dans une démarche de ‘‘mieux vivre’’ au service de la personne, de l'industrie et de la cité. Et rappelle ainsi sans relâche la place centrale du designer, véritable porte-voix de l'utilisateur final, dans tous les secteurs industriels. Une voix qui se fait de mieux en mieux entendre et a permis, dans de nombreux secteurs, de "remonter" les interventions des designers, afin qu'ils soient impliqués dès la conception des produits, et non plus a posteriri comme c'était trop souvent le cas jusque-là.

Pourtant, rien ne prédestinait cette titulaire d’une maîtrise en psychologie sociale obtenue à Nanterre en 1973 à s’orienter vers le design, tant sa carrière a été diversifiée. En dix ans, elle a été responsable de communication d’entreprises et d’organisations diverses, organisatrice d’exposition, responsable d’audits dans des ministères, elle a participé aussi au lancement d’un magazine.

Rien si ce n’est que son premier travail était chez Raymond Loewy, le célèbre designer français des années 20 à 70, qui dessina le logo de Shell et travailla pour Coca Cola, Studebaker, Greyhound, Lucky Strike, la Nasa, Lefèvre Utile, l’Oréal, Air France pour le Concorde, Coop, Monoprix… Elle découvrit ainsi le design industriel.

Aussi n’hésita-t-elle pas à se lancer en 1984 avec Philippe Turin dans la création du cabinet conseil en design management AMS & Associés. Elle fut élue la même année à la tête de l’Institut français du design, qui prenait la suite de l'Institut d'esthétique industrielle (IEI) créé en 1951 par Jacques Viénot, qui a défini le concept d’esthétique industrielle et couché sur le papier les lois qui le régissent. C’est la charte “l’économie des moyens et des matières employées... est condition déterminante de la beauté utile” de l’éco-design, bien avant l’heure.

Anne-Marie Sargueil s'attache alors à élargir le champ d'action de l’Institut aux nouveaux marchés du design, en intégrant l'Europe, les PME et les jeunes. Dans le même temps le label Beauté industrie de l’IEI devient le Janus de l’industrie. Elle n’aura de cesse d’élargir encore son spectre en créant le Janus de l’étudiant, le Janus de la santé en 2004, le Janus du commerce et le Janus de la cité en 2005, le Janus du service en 2007, le Janus de la prospective en 2011 et Janus de l'espace de vie en 2012.

Des labels qui sont devenus aujourd’hui des symboles de produits d’excellence innovants dont l’ambition est d’améliorer le quotidien de leurs utilisateurs et qui permettent à leurs titulaires d’émerger plus facilement dans un paysage très concurrentiel.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

C'est un nouveau scandale sanitaire. Après l'affaire des implants mammaires « PIP », une enquête du[…]

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

[Photo Tech] L’impression 3D mobile de bâtiments

[Photo Tech] L’impression 3D mobile de bâtiments

Plus d'articles