Nous suivre Industrie Techno

Analyseur d'images pour particules

Industrie et  Technologies
Morphoplogi G3 de Malvern


Malvern lance Morphologi G3, un analyseur d'images dédié à l'étude des particules, poudres ou suspensions. Cet instrument est à la fois un analyseur et un compteur de particules basé sur de l'analyse d'images.



Le système intègre son propre disperseur de poudre qui assure une bonne désagglomération, ainsi qu'une analyse granulométrique et morphologique entièrement automatisées, sans intervention humaine.
Ce disperseur de poudre fonctionne selon un mode inédit et breveté par Malvern. Il disperse tout type de poudre sans casser les particules élémentaires. La préparation d'échantillons en est simplifiée ; la dispersion est non destructrice de l'échantillon et indépendante de l'opérateur.

L'échantillon ainsi dispersé, quelques dizaines de milliers juqu'à 1 million de particules pourront être analysées. Chaque image de particule sera sauvegardée, avec la possibilité de venir se repositionner au-dessus d'une particule choisie en un seul clic via le logiciel du système.

Michel Le Toullec

Pour en savoir plus : http://www.malvern.com 


Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Un avenir sans compromis pour les transistors à haute puissance

Fil d'Intelligence Technologique

Un avenir sans compromis pour les transistors à haute puissance

Concevoir un transistor est souvent affaire de compromis. La diminution de la résistance pour réduire les pertes d’énergie[…]

07/04/2021 | Transistor
[Portrait] Fabrice Semond, le chercheur qui façonne les surfaces de silicium atome par atome

[Portrait] Fabrice Semond, le chercheur qui façonne les surfaces de silicium atome par atome

Des transistors en phosphore noir pour déguiser les puces électroniques face aux hackers

Fil d'Intelligence Technologique

Des transistors en phosphore noir pour déguiser les puces électroniques face aux hackers

« Nous souhaitons diviser par cinquante les coûts de la technologie RFID », avance Etienne Perret (Grenoble INP)

« Nous souhaitons diviser par cinquante les coûts de la technologie RFID », avance Etienne Perret (Grenoble INP)

Plus d'articles