Nous suivre Industrie Techno

Amphenol choisit le polymère Peek pour ses colliers de fixation

Industrie et  Technologies
Le fabricant de colliers adopte un polymère thermoplastique pour améliorer les performances mécaniques de ses colliers aéronautiques. Il en profite aussi pour mettre au point un procédé de surmoulage de coussinets en caoutchouc silicone pour y inclure un


Amphenol a développé pour le Boeing 787 un nouveau collier de fixation pour fils, câbles et conduites hydrauliques pour remplacer et d'améliorer ses colliers traditionnels. Pour cela, Amphenol a choisi d'utiliser le polymère thermoplastique à hautes performances Peek de Victrex en raison de sa résistance mécanique et des possibilités d'allègement qu'il offre.



Ce collier plus solide et plus léger est, contrairement à ceux en métal, absolument insensible à la corrosion et non-conducteur. Il peut ainsi être utilisé dans toutes les zones d'un avion. Il comporte aussi un coussinet en caoutchouc silicone surmoulé. Pour cela, Amphenol a développé son propre procédé de surmoulage du silicone. Le point fort du procédé réside dans la qualité de la liaison entre le collier plastique et son insert de protection en caoutchouc silicone. Contrairement à ceux des colliers métalliques, les coussinets ainsi surmoulés ne peuvent pas se désolidariser ou glisser de leur support et réduisent le risque d'usure par abrasion des éléments fixés. En outre, leur tolérance en compression permet d'utiliser une même taille de collier pour différents diamètres de tubes ou faisceau de câbles.

Dans un souci d'optimisation des opérations de montage, ces colliers à hautes performances sont équipés d'un système de verrouillage qui facilite et accélère leur montage grâce à une fonction "lock-open" qui les maintient en position ouverte et une fonction "lock-closed" qui les maintient en position fermée. Pour insérer un faisceau de câbles ou une conduite dans le collier, au lieu de le tenir dans une main et d'insérer le faisceau ou la conduite de l'autre, le monteur peut ouvrir le collier, procéder à l'insertion et le refermer, le collier restant en place. Il lui suffit ensuite de solidariser l'ensemble à l'aide d'une vis.

Ces colliers disposent aussi dans leurs parties supérieure et inférieure une étiquette facilement identifiable qui permet aux monteurs de les inspecter rapidement, de les distinguer facilement les uns des autres et d'identifier plus rapidement les diamètres.

Proposés en version à une attache (P) ou deux attaches (Omega), ces nouveaux colliers existent en 36 tailles qui permettent de répondre à la plupart des besoins en termes de type de faisceau de câbles et de charges spécifiques de l'application. Ils sont également utilisables pour les conduites jusqu'à 2" de diamètre. En outre, de nouveaux colliers équipés de coussinets en silicone fluoré ont été spécialement conçus pour être utilisés dans l'ambiance agressive des réservoirs de carburant.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.victrexenergy.com

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« Nous voulons créer en France un Tesla de la batterie sodium-ion », affirme Laurent Hubard, directeur de Tiamat Energy

« Nous voulons créer en France un Tesla de la batterie sodium-ion », affirme Laurent Hubard, directeur de Tiamat Energy

Tiamat Energy a annoncé le 21 novembre son intention de construire la première ligne de production de batteries sodium-ion au monde,[…]

Un béton fibré plus écologique pour renforcer les ouvrages

Fil d'Intelligence Technologique

Un béton fibré plus écologique pour renforcer les ouvrages

Pour bien commencer la semaine : HeXplora, l'open innovation selon Segula Technologies

Pour bien commencer la semaine : HeXplora, l'open innovation selon Segula Technologies

« Nous voulons favoriser l’appropriation de la fabrication additive par les industriels », affirme Guillaume de Crevoisier, directeur commercial mondial des solutions d'impression 3D chez Arkema

« Nous voulons favoriser l’appropriation de la fabrication additive par les industriels », affirme Guillaume de Crevoisier, directeur commercial mondial des solutions d'impression 3D chez Arkema

Plus d'articles