Nous suivre Industrie Techno

Alstom : General Electric mise sur l'infographie pour une opération séduction

Alstom : General Electric mise sur l'infographie pour une opération séduction

Opération séduction pour GE

Pour convaincre qu'il faut lui céder Alstom, Géneral Electric fait preuve de créativité. Dans une série d'infographies publiées le 30 avril, il souligne la complémentarité des deux groupes dans le domaine de l'énergie. A bon entendeur, salut !

 

 

Géneral Electric prend l’avantage sur le dossier Alstom. Mercredi matin, le conseil d’administration d’Alstom a annoncé étudier « l’adossement » de sa branche énergie à l’américain, dont il a reçu une offre ferme de 12,35 milliards d’euros. Mais le géant industriel français n’a pas encore définitivement fermé la porte à Siemens et se donne encore un mois pour « analyser les différentes options et se concentrer sur ce sujet-là », selon Manuel Valls, tout en restant en concertation avec le gouvernement. Le patron d’Alstom, Patrick Kron, a également déclaré que l’« Etat aurait son mot à dire » dans ce dossier.

General Electric promet la naissance d’un leader mondial de l’énergie

« La seule question posée c’est la défense de l’emploi et des technologies, et c’est sur quoi le gouvernement est vigilant », a déclaré Manuel Valls, citant également « l’indépendance énergétique, qu’il nous faut évidemment préserver. » Une inquiétude à laquelle répond General Electric, qui dit vouloir créer « un leader mondial de l’énergie » en France. Dans une lettre de quatre pages adressée mardi à François Hollande, GE a affirmé sa volonté de créer des emplois en France en rachetant les activités énergétiques d’Alstom. "Grâce aux activités d'Alstom que nous envisageons d'acquérir, notre objectif est de donner naissance à un leader mondial de l'énergie en France, notamment en y implantant quatre sièges mondiaux, en renforçant nos investissements dans les domaines créateurs d'emploi que sont la production et l'ingénierie de pointe", écrit le PDG du groupe américain, Jeffrey Immelt. « Nous nous engageons à faire croître le nombre de nos emplois en France, particulièrement les emplois hautement qualifiés dans l'ingénierie et de la production localisés en région », a-t-il aussi assuré.

Les quatre sièges mondiaux cités plus haut concerneraient les activités Grid, hydroélectrique, éolien offshore et turbines vapeur, différents domaines dans lesquels Alstom est en plein développement, notamment l’éolien offshore, pour lequel GE s’engage à honorer « les engagements industriels et en termes d’emplois déjà pris par Alstom. Quant au nucléaire,  GE se dit "résolu  à collaborer avec l’Etat, Areva, et EDF afin de protéger ce secteur et préserver ses exploitations".

Le train contre l’Energie pour Siemens

De son coté, Siemens a proposé contre la reprise de la branche énergie d’Alstom le transfert d’une partie de ses activités ferroviaires (notamment les trains à grande vitesse ICE) vers ce qui resterait d’Alstom, son activité ferroviaire, soit 27 % de son chiffre d’affaires, en 2013. A l’instar d’Arnaud Montebourg, de nombreux élus français sont favorables à la reprise d’Alstom Energie par Siemens, dont l’importance pourrait alors lui permettre d’endosser le statut d’ « Airbus de l’énergie » européen.

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Test réussi pour les ailes Oceanwings d’Energy Observer, qui a rejoint l’Arctique

Test réussi pour les ailes Oceanwings d’Energy Observer, qui a rejoint l’Arctique

Le premier voyage en mer du bateau autosuffisant Energy Observer depuis l’installation des ailes Oceanwings, réduisant la consommation[…]

Haliade-X : la turbine de l’éolienne la plus puissante du monde dévoilée par General Electric

Haliade-X : la turbine de l’éolienne la plus puissante du monde dévoilée par General Electric

Hydroquest annonce la mise en service de son hydrolienne marine à double axe vertical

Hydroquest annonce la mise en service de son hydrolienne marine à double axe vertical

Eolien marin flottant, impression 3D et design, satellites... Les innovations qui (re)donnent le sourire

Eolien marin flottant, impression 3D et design, satellites... Les innovations qui (re)donnent le sourire

Plus d'articles