Nous suivre Industrie Techno

Alstom assemble ses locos comme des Lego

PHILIPPE PÉLAPRAT redaction@industrie-technologies.com
Le constructeur ferroviaire lance la Prima II à la conquête d'un marché où les opérateurs historiques ne sont plus les interlocuteurs privilégiés. Sa conception modulaire permet de répondre rapidement aux différents profils d'exploitation de clients très différents.

LE PROBLÈME

UNE DEMANDE DE PLUS EN PLUS DIVERSIFIÉE

Fini le temps où la SNCF définissait elle-même ses machines et passait commande au constructeur de son choix. L'heure est plus que jamais à la concurrence avec de nouveaux acteurs qui égrènent leurs achats au gré des ouvertures de lignes. Difficile dans ces conditions de produire de longues séries de modèles quasi identiques. Il faut savoir répondre rapidement à la demande en s'adaptant facilement aux cahiers des charges et législations les plus variés : traction marchandise, voyageurs, usage mixte, à longue ou courte distance... Dans la foulée d'une réforme radicale de son processus de production - le programme Apsys (lire IT N°909) - Alstom Transport a repensé le concept de locomotive en présentant la Prima II, une machine électrique capable de répondre à tous les modes d'exploitation.

LA SOLUTION

UNE CONCEPTION MODULAIRE

La famille Prima II s'appuie sur une plate-forme unique à partir de laquelle sont déclinés plusieurs modèles en termes de puissance de traction, d'application et donc de vitesse d'exploitation. La conception modulaire de l'engin permet d'intégrer trois types d'éléments. Le premier type recouvre les composants de référence indispensables au fonctionnement de la machine. Ce sont des équipements développés par Alstom pour toutes ses motrices de l'AGV (automotrice grande vitesse) au New Pendolino en passant par le train-métro Metropolis et le TER Coradia. Le module de puissance Onix est par exemple utilisé sur les AGV ou les locomotives chinoises EMU. La seconde série d'éléments concerne les spécificités nationales comme la signalisation : la Prima II peut accueillir trois systèmes différents pour circuler sur les corridors de l'Union européenne. Au cours de son cycle de vie, la Prima II peut d'ailleurs être modifiée pour passer d'une version à l'autre sans grand investissement. Enfin, il reste de la place disponible pour accueillir des aménagements spécifiques comme des toilettes ou une douche, un coin cuisine avec réfrigérateur et four à micro-ondes. Tous ces équipements sont installés de part et d'autre d'un large couloir de circulation qui rend accessibles de l'intérieur tous les organes et relie les deux cabines de pilotage. Pour finir, une attention particulière est donnée au design, créé par un service intégré dirigé par l'ex-chef designer de Renault Trucks.

LE RÉSULTAT

DES DÉLAIS DE FABRICATION RÉDUITS DE 40 %

Déjà commandée par le Maroc à 20 exemplaires, la Prima II se veut un outil de conquête. «La Prima I était trop française, la Prima II est aisément adaptable aux autres marchés », explique François Lacôte, senior vice-président en charge de la technique chez Alstom Transport. Sa conception modulaire lui offre de nombreux atouts avec un coût de production serré et des délais de fabrication ramenés de 15 à 9 mois. « Pour répondre aux critères de rentabilité de plus en plus exigeants, nous visons un taux de disponibilité supérieur à 98 % avec un coût de possession maîtrisé grâce à une maintenance prédictive et la mise en place de sites d'entretien décentralisés et d'équipes mobiles », explique Pierre Chanal, chef de projet Prima II. Économique, flexible, évolutive et recyclable, la Prima II semble largement de taille à affronter ses concurrentes : les Traxx de Bombardier et les Eurosprinter de Siemens.

L'ENTREPRISE EN BREF

Alstom Transport 5,5 milliards de chiffre d'affaires en 2008 Effectif 26 000 salariés dont 3 000 à Belfort. Le site de Belfort est centre de compétence mondial pour les locomotives électriques, diesel électriques et les automotrices grande vitesse (AGV).

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0915

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2009 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Bâtiments à énergie positive : de l'énergie à revendre

Bâtiments à énergie positive : de l'énergie à revendre

Les industriels ont mis au point de nouvelles technologies de production et de stockage pour accompagner l'avènement prochain des[…]

Optez pour l'agilité

Optez pour l'agilité

La cobolution décolle chez Airbus

La cobolution décolle chez Airbus

L'USINE 4.0 . PAGE 24

L'USINE 4.0 . PAGE 24

Plus d'articles