Nous suivre Industrie Techno

Alpine Vision : le futur d’Alpine dévoilé

Alpine Vision : le futur d’Alpine dévoilé

La digne descendante de la Berlinette A110

© Greg White/SID LEE

Renault met le paquet sur Alpine. Après avoir dévoilé la nouvelle équipe de dirigeants lundi, c’est Carlos Ghosn qui a dévoilé aujourd’hui un concept-car très proche du futur véhicule de série. L’Alpine Vision.

Le futur d’Alpine se dessine peu à peu, concept-car après concept-car. Après l’A110-50 au Grand Prix de Monaco 2012, la Vision Gran Turismo à l’exposition des concept-cars du Festival Automobile International 2015 et enfin la Celebration en ouverture des 24 Heures du Mans 2015, cette fois-ci c’est le tour de concept-car Alpine Vision, qui nous est annoncé comme très proche du véhicule définitif qui sera présenté d’ici la fin de l’année, peut-être au Mondial de l’Automobile de Paris 2016 début octobre.

Une petite sportive, digne héritière de la célèbre berlinette, que Renault entend positionner sur le segment des sportives premium. « Le sport automobile et les voitures de sport sont ancrés dans l’ADN du Groupe Renault, a rappelé Carlos Ghosn, Président-Directeur Général du Groupe Renault lors de la présentation. Au début du mois de février, nous avons annoncé notre retour en Formule Un en tant qu’écurie. Aujourd’hui, nous annonçons Alpine. Il s’agit d’une nouvelle étape dans l’exploitation de notre savoir-faire et de nos technologies dans le monde de la compétition pour en faire bénéficier nos véhicules de série, notre objectif étant de toucher de nouveaux clients dans le segment des sportives premium ». Il semble donc que Renault veuille avec Alpine jouer dans la même cour que Porsche.

Ce show-car Alpine Vision, rappelons-le une fois encore, très proche de la version définitive, allie un design sensuel, qui a fait l’objet d’un gros travail d’aérodynamisme, à une agilité exceptionnelle –« une machine à virages » dit Jean Ragnotti qui a participé à sa mise au point - pour s’imposer comme la digne héritière de la célèbre Alpine Berlinette A110. L’Alpine Vision dispose d’un moteur quatre cylindres turbo, préparé par les experts de Renault Sport. La version de série pourrait quant à elle recevoir deux motorisations, l’une Renault l’autre Nissan, avec des puissances de 300 et 350 ch. La légèreté de l’Alpine Vision (950 kg) lui permet d’atteindre 100 km/h en moins de 4,5 secondes, soit l’objectif fixé pour le modèle de série.

Début d’une gamme ?

Au cours des 12 mois à venir, l’équipe Alpine se consacrera au peaufinage de la voiture de série qui sera très proche de ce show-car en termes de lignes, de poids, de comportement et d’agilité. Assemblée en France à Dieppe (76), la nouvelle Alpine sera commercialisée dès 2017, d’abord en Europe aux alentours de 50 k€.

Pour la réaliser, l’usine historique de Dieppe va bénéficier d’un investissement de 150 millions d’euros, soit 15 % du montant du projet, afin de disposer d’une capacité de 20 Alpine par jour, soit 4 000 véhicules par an. Ce qui semble peu pour faire vivre une marque. Il y a donc tout lieu de penser que d’autres modèles badgés Alpine vont rapidement suivre si le succès du premier modèle est au rendez-vous.

D’ailleurs Michael van der Sande, Directeur du marketing du groupe Renault qui vient d’être nommé Directeur général d’Alpine, n’a-t-il pas affirmé lors de cette présentation : « Notre mission sera de réinterpréter les célèbres Alpine du passé et d’assurer l’avenir d’Alpine grâce à de superbes et agiles voitures de sport de haute-performance ». Cela laisse-t-il présager l’arrivée d’héritières des A310 et A610 ? Et quid d’une version électrique, technologie souvent mise en avant par Carlos Ghosn ?

Imposer le nom Alpine

Pour le moment, les priorités de l’équipe seront également d’étoffer son équipe et son réseau, tout en poursuivant son programme sportif. L’écurie Signatech-Alpine Racing a déjà décroché deux titres en European Le Mans Series (ELMS) et a remporté la victoire en LMP2 dans la manche chinoise du Championnat du monde d’Endurance 2016 (FIA WEC), à Shanghai. Cette saison, elle va engager deux prototypes Alpine LMP2 au FIA WEC, ainsi qu’aux 24 Heures du Mans.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : https://alpinecars.com/fr/

Les premières images de l'Alpine Vision

 

 

x

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Electriques, connectés, autonomes... les véhicules de l'IAA qui (re)donnent le sourire

Electriques, connectés, autonomes... les véhicules de l'IAA qui (re)donnent le sourire

Difficile de trouver la motivation en ce début de semaine ? Voici une petite sélection d’innovations qui pourraient vous aider[…]

Concept cars : au salon de Francfort, les constructeurs imaginent un futur électrique

Concept cars : au salon de Francfort, les constructeurs imaginent un futur électrique

Automobile : 3 innovations marquantes du salon de Francfort 2019

Automobile : 3 innovations marquantes du salon de Francfort 2019

Salon de Francfort : l’ID.3, voiture électrique star de Volkswagen, décortiquée

Salon de Francfort : l’ID.3, voiture électrique star de Volkswagen, décortiquée

Plus d'articles