Nous suivre Industrie Techno

Alphabet (Google) a désormais sa propre start-up dédiée aux robots chirurgicaux

Juliette Raynal
Alphabet (Google) a désormais sa propre start-up dédiée aux robots chirurgicaux

© Flickr - Ryan Orr

La firme de Mountain View vient de créer, en partenariat avec le groupe pharmaceutique américain Johnson & Johnson, la start-up Verb Surgical. Objectif : transformer le monde de la chirurgie grâce, entre autres, à des assistants robotiques.

Alphabet (ex-Google), vient de donner naissance à une nouvelle start-up : Verb Surgical. Cet accouchement est particulièrement intéressant car c’est la première fois qu’Alphabet crée une start-up en partenariat avec une autre entreprise. Verb Surgical est, en effet, le fruit d’une collaboration entre Verily (anciennement Google Life Sciences) et Ethicon, une division du géant pharmaceutique Johnson & Johnson, spécialisée dans le développement de produits chirurgicaux.

Cet essaimage apparaît comme le prolongement naturel d’un premier partenariat noué par les deux géants en début d’année 2015. En effet, en mars dernier, les deux entreprises avaient annoncé avoir noué un accord stratégique pour développer des robots chirurgicaux. Selon Johnson & Johnson « Verb Surgical a pour mission de développer une plate-forme de solutions chirurgicales complète qui intègrera des technologies robotiques de pointe et les meilleurs dispositifs médicaux pour les salles d’opération. Le but de Verb Surgical est de développer ces nouvelles technologies en partenariat avec des chirurgiens et des hôpitaux pour apporter de meilleurs résultats aux patients et améliorer l’accès à la chirurgie mini-invasive et l’efficacité globale de l’hôpital ».

« Nous croyons que Verb Surgical a le potentiel de changer l'avenir de la chirurgie, et pas seulement celui de la robotique chirurgicale », a déclaré Gary Pruden, président monde de Johnson & Johnson Medical Devices« L'équipe a déjà fait des progrès significatifs sur la plate-forme robotique, qui est en train d’être développée pour une série d’applications dans plusieurs spécialités chirurgicales ».

D’ores et déjà composée d’une centaine de collaborateurs, la nouvelle jeune pousse entend capitaliser sur l’expertise d’Alphabet en matière de Machine Learning et de traitement d’images et sur la connaissance de  Johnson & Johnson dans le domaine médical. Le siège de Verb Surgical sera basé à Mountain View (Californie). Elle sera pilotée par Scott Huennekens, ex-président de Volcano Corporation, une entreprise californienne spécialisée dans l’imagerie médicale. Pablo E. Garcia Kilroy, un ancien de SRI International, occupera, pour sa part, le poste de vice-président, en charge de la recherche et de la technologie. 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Hydrogène vert, souveraineté du cloud et Lab Robotique, le best of de la semaine

Hydrogène vert, souveraineté du cloud et Lab Robotique, le best of de la semaine

Cette semaine, vous avez été nombreux à vous intéresser à la technologie d’électrolyse alcaline que[…]

« Que Bpifrance choisisse AWS quand le président de la République réclame la souveraineté numérique, ce n'est pas acceptable ! », assène Frans Imbert Vier (Ubcom)

« Que Bpifrance choisisse AWS quand le président de la République réclame la souveraineté numérique, ce n'est pas acceptable ! », assène Frans Imbert Vier (Ubcom)

Michel Morvan, président de Cosmo Tech : l'amoureux de la complexité

Interview

Michel Morvan, président de Cosmo Tech : l'amoureux de la complexité

StopCovid : La France prépare une appli plus performante en cas de deuxième vague

StopCovid : La France prépare une appli plus performante en cas de deuxième vague

Plus d'articles