Nous suivre Industrie Techno

ALLEMAGNE : Le gant qui donne de la poigne

L. F.
ALLEMAGNE : Le gant qui donne de la poigne

Cette main robotisée amplifie la force de l'opérateur et conserve sa précision.

© FESTO ; D.R.

Spécialiste de la fabrication de composants pneumatiques et électriques, Festo tente une percée sur le marché émergent des robots d'assistance à l'effort. La société a présenté officiellement en avril 2012 son prototype ExoHand. Cet exosquelette adapté à la main via un gant est un concentré de ce que fait de mieux le fabricant allemand : huit actionneurs pneumatiques à double action pour simuler les doigts, des capteurs de mesure de la pression et de la force appliquée au niveau des extrémités de la prothèse...

Les applications d'ExoHand dans l'usine sont nombreuses. Pour des ouvriers exécutant des tâches pénibles et répétitives, elle peut augmenter la poigne. Dans des environnements industriels, elle peut être montée sur une prothèse de main en silicone pour reproduire le geste complexe d'un opérateur. ExoHand pourrait par ailleurs être implantée sur des robots d'assistance aux personnes âgées, dont elle améliorerait l'habilité. Ou encore être couplée à une interface cerveau-machine pour accompagner la rééducation de patients ayant subi un traumatisme à la main. La production en série des principaux composants de l'ExoHand, déjà démarrée, devrait permettre un lancement sur le marché à prix très concurrentiel.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0947

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2012 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Pas à pas] Comment tirer parti de la réalité augmentée dans votre usine

[Pas à pas] Comment tirer parti de la réalité augmentée dans votre usine

Profitant des formidables progrès de l'informatique embarquée et de l'essor de l'usine 4.0, les exemples d'applications[…]

Bâtiments à énergie positive : de l'énergie à revendre

Bâtiments à énergie positive : de l'énergie à revendre

Stockae stationnaire : l'avenir est à l'hybridation

Stockae stationnaire : l'avenir est à l'hybridation

« Bâtiments intelligents : il faut placer l'utilisateur au centre », Olivier Cottet, Schneider Electric

Interview

« Bâtiments intelligents : il faut placer l'utilisateur au centre », Olivier Cottet, Schneider Electric

Plus d'articles