Nous suivre Industrie Techno

Alléger les réseaux en compressant plus les données

Antoine Cappelle
Alléger les réseaux en compressant plus les données

Le dispositif se branche directement sur le serveur, pour alléger les flux de données transmis.

© ActivNetworks

Comment surfer plus léger ? A cette question, ActivNetworks répond par la surcompression des fichiers. Une solution qui a valu à l’entreprise d’être signalée par le cabinet Gartner dans son Magic Quadrant.

La croissance de la quantité de données échangées, en particulier à cause de la vidéo, est l’une des principales préoccupations actuelles d’Internet. Il existe plusieurs façons d’aborder le problème, en l’attaquant selon différents points du réseau. L’entreprise ActivNetworks a été cette année distinguée par le cabinet Gartner dans son Magic Quadrant. Elle a développé BoostEdge, une solution qui facilite la transmission de fichier en optimisant la compression.

« Le logiciel fonctionne comme une multiprise, que l’on branche directement sur le réseau », explique Serge Cuesta, président d’ActivNetworks. Il se base sur les formats de compression standard, mais utilise des algorithmes optimisés pour les exploiter au mieux, afin de ne pas entrainer de perte de qualité. Il peut s’agir en particulier d’images, de fichiers PDF : même déjà compressés, ils subissent la surcompression de BoostEdge. La dernière version du logiciel met l’accent sur la vidéo, principalement pour des usages en streaming. Le contenu des fichiers est compressé en direct pendant la connexion. « Le flux de données peut être réduit de deux à dix fois », précise Serge Cuesta. « Une connexion en 3G peut ainsi atteindre l’efficacité d’une connexion locale ».

ActivNetworks a développé plusieurs solutions sur ce modèle. BoostEdge-ADC, d’une part, s’adresse aux entreprises souhaitant alléger leurs serveurs. Et à plus grande échelle, BoostEdge-Telco s’adresse aux opérateurs télécoms. « C’est une déclinaison de la même base, mais conçue pour gérer des volumes différents », conclut Serge Cuesta.

Antoine Cappelle

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

L’Ile-de-France annonce 2,5 millions d’euros pour soutenir des projets de technologies quantiques

L’Ile-de-France annonce 2,5 millions d’euros pour soutenir des projets de technologies quantiques

Puisque le plan quantique français traîne, la région Ile-de-France en profite pour accélérer dans le domaine. La[…]

Le multi-cloud européen Gaia-X présente sa première mouture

Le multi-cloud européen Gaia-X présente sa première mouture

Vers une plateforme de métrologie et d’essais dédiée à l’intelligence artificielle avec le LNE

Vers une plateforme de métrologie et d’essais dédiée à l’intelligence artificielle avec le LNE

Atos s’allie avec la start-up Pasqal pour développer un accélérateur quantique à 50 qubits d'ici deux ans

Atos s’allie avec la start-up Pasqal pour développer un accélérateur quantique à 50 qubits d'ici deux ans

Plus d'articles