Nous suivre Industrie Techno

Alimentation pour équipement éolien

Jean-François Preveraud
Alimentation pour équipement éolien

Faciliter la connection de l'éolienne au réseau.

© DR

Balluff propose une alimentation spécialement conçu pour les contraintes liées au marché éolien. Elle est directement reliable sans transformateur au générateur.

Balluff présente une alimentation Heart Beat, intelligente et économe en énergie, plus particulièrement destinée aux équipements éoliens. Ce dispositif semi-enrobé avec un rendement de 93% est conçu pour supporter les chocs et les vibrations, et offre une durée de vie opérationnelle extrêmement longue de 20 ans, avec un MTBF (Mean Time Between Failure - temps moyen entre pannes) de 800 000 heures. Qualité principale : il s'agit de la première alimentation que l'on peut connecter directement à la tension du générateur sans nécessiter de transformateur intermédiaire. Autre spécificité : les indicateurs optiques permettant d'afficher l'état de l'unité. Dans la mesure où elle s'adapte automatiquement aux charges dynamiques, elle peut fonctionner en continu même en présence de charges élevées. Ainsi les réserves habituelles de 30 à 50 % ne sont plus nécessaires.

Des capteurs spéciaux associés à un microcontrôleur supervisent en permanence les facteurs d'usure de l'alimentation tels que la température, la surcharge, les pannes et d'autres facteurs. L'évaluation intelligente de ces paramètres fournit à l'utilisateur une vue d'ensemble de la santé de l'unité pour mettre en place une maintenance préventive, réduisant ainsi radicalement le risque de panne du système global. Des LED aux couleurs de feu tricolores fournissent à l'utilisateur des informations continues sur le niveau de charge en cours, sur le "degré de stress", ainsi que sur la durée de vie, ce qui permet d'estimer l'espérance de vie restante. Ces indicateurs sont assez lumineux pour pouvoir être vus et interprétés avec certitude à plusieurs mètres.

Pour la première fois, le transformateur triphasé habituellement utilisé dans les équipements éoliens peut être éliminé, ce qui permet une économie substantielle. Grâce à sa large gamme de tension d'entrée de 380 à 690 V, cette alimentation à découpage peut être connectée directement sur la tension du générateur de l'éolienne. Les avantages sont notamment : installation plus facile, réduction du nombre d'éléments risquant de tomber en panne, et rendement système supérieur grâce à la réduction des pertes thermiques.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.balluff.fr
 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Coups de foudre sur les sites industriels : la technologie à la rescousse

Coups de foudre sur les sites industriels : la technologie à la rescousse

La météo plutôt agitée de ces derniers jours remet en lumière une source d’accidents, certes ancestrale, mais[…]

Solar Impulse : le grand saut au-dessus de l’Atlantique

Solar Impulse : le grand saut au-dessus de l’Atlantique

Un atelier d’assemblage d’hydroliennes va être construit à Cherbourg

Un atelier d’assemblage d’hydroliennes va être construit à Cherbourg

Eolien : l’aluminium remplace le cuivre dans les nacelles

Eolien : l’aluminium remplace le cuivre dans les nacelles

Plus d'articles