Nous suivre Industrie Techno

Algenics utilise les microalgues comme usines cellulaires

Industrie et  Technologies

Sujets relatifs :

, ,
Cette spin-off de l'Ifremer utilise sa technologie Algebiosys pour produire des protéines de qualité à un coût compétitif.


Algenics en bref :

Date de création : Janvier 2008
Fondateurs : Jean-Paul Cadoret, Aude Carlier, Morgan Cabigliera
Lieu : Nantes (44)
Site : http://www.algenics.com (en cours de construction)

Créé en début d'année, la société nantaise Algenics, incubée par Atlanpole, vient d'être mise en lumière par l'obtention du prix amorçage de la huitième édition de Start West. Il s'agit d'une société de biotechnologie marine dont la technologie brevetée, Algebiosys, a été développée au sein de l'Ifremer depuis 10 ans par les docteurs Jean-Paul Cadoret, chef du laboratoire de physiologie et biotechnologie des algues marines et maintenant consultant scientifique d'Algenics et Aude Carlier, directrice scientifique de l'entreprise.

Experte en physiologie et génie génétique des microalgues, Algenics exploite ces "usines cellulaires" pour produire et délivrer des protéines recombinantes. Cette technologie innovante permet de répondre aux besoins de bioproduction des industriels pharmaceutiques, cosmétiques, nutraceutiques, ainsi que des sociétés de biotechnologies en produisant à grande échelle des protéines de qualité à un coût réduit.

« Nous disposons de souches de microalgues qui ont été sélectionnées parmi les centaines de milliers d'espèces existantes sur terre pour leurs performances en tant qu'usine cellulaire », explique Morgan Cabigliera, cofondateur et gérant de la société. « Nous exploitons la formidable aptitude de ces micro-organismes à pousser rapidement à grande échelle, ainsi que leur capacité à synthétiser des protéines complexes, afin de produire des protéines de qualité à un coût compétitif et dans des conditions optimales de sécurité pour l'homme et l'environnement ».

En parallèle de ses activités de prestation de service, la société développe ses propres produits thérapeutiques sur des marchés de niche en santé animale.

Jean-François Prevéraud

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

La bioimprimante robotisée de Poietis prend ses marques dans les hôpitaux marseillais

La bioimprimante robotisée de Poietis prend ses marques dans les hôpitaux marseillais

Hôpitaux de Marseille et la société Poietis ont annoncé le 24 novembre avoir installé un système de[…]

« Les deeptech vont favoriser l’émergence d’une bioproduction plus réactive et plus flexible », estime Paul Kauffmann, cofondateur de MagIA Diagnostics

« Les deeptech vont favoriser l’émergence d’une bioproduction plus réactive et plus flexible », estime Paul Kauffmann, cofondateur de MagIA Diagnostics

Quantum Surgical : le prêt de 15 millions d’euros de la BEI qui va accélérer le lancement de son robot médical

Quantum Surgical : le prêt de 15 millions d’euros de la BEI qui va accélérer le lancement de son robot médical

Comment Owkin entraîne des modèles d'IA sans transférer les données avec le federated learning

Comment Owkin entraîne des modèles d'IA sans transférer les données avec le federated learning

Plus d'articles