Nous suivre Industrie Techno

Aledia : la petite LED a su séduire Valeo et Ikea

Aledia : la petite LED a su séduire Valeo et Ikea

© aledia

La pépite Française Aledia, inventeur d'une technologie à bas coût de LED, vient d’annoncer une levée de fonds de 28,4 millions d’euros à laquelle participent Valeo et Ikea. Industrie & Technogies fait toute la lumière sur sa technologie.

La start-up grenobloise Aledia issue du CEA-Leti vient de lever 28,4 millions d’euros. L’équipementier automobile Valeo et le distributeur suédois de mobilier Ikea font partie des investisseurs. Cette levée de fonds permettra à la PME  de mener la dernière phase d’industrialisation de ses produits : des LED 3D basées sur la technologie WireLED, laquelle permettrait de diviser le coût de fabrication des LED par quatre. Aledia prévoit la commercialisation de ses LED pour 2017. Outre leur coût de fabrication modéré, les LED 3D permettraient l’intégration de fonctions électroniques ainsi que des solutions novatrices pour les systèmes de visualisation et d’affichage, utilisées notamment dans les secteurs de l’automobile et de la domotique. D’où l’intérêt de Valeo pour des systèmes d’éclairage automobile et par Ikea dans ses luminaires.

Des nanofils "poussent" sur un substrat de silicium

Fondée en 2011, Aledia a inventé une technologie de conception de LED 3D, fruit de six ans de recherches au sein du CEA, et qui vise à se substituer aux LED planaires 2D conventionnelles. Pour cela, le matériau actif des diodes électroluminescentes n’est plus utilisé sous forme de plaques, mais élaboré à partir de nanofils qui "poussent" sur un substrat de silicium

                >> LIRE AUSSI Notre article détaillant la technologie d'Aledia : Des LED au silicium moins coûteuses.

           Les oxydes métalliques sont déposés sur le silicium par phase vapeur,
  puis ces nanofils de nitrure de gallium (GaN) "poussent" (par croissance cristalline)
                   sur la plaque. Ils ont un diamètre de moins d'un micron.

Cette méthode permet aux ingénieurs de travailler sur une plaque de 8 pouces contre 2 pouces habituellement, ce qui leur permet de produire plus de LED à la fois, tout en utilisant trois fois moins de matière. Au final, le coût de fabrication est divisé par quatre selon la société. La start-up suédoise Glo industrialise une technologie similaire développée à l’Université de Lund. Mais elle se positionne différemment en préférant à la réduction des coûts de production, l’amélioration des performances pour des applications haut de gamme.

Pour en savoir plus : Les technologies 2D et 3D comparées sur le site d'Aledia

La technologie d'Aledia présente plusieurs avantages comparée aux technologies existantes, notamment celle qui utilise un substrat standard de l'électronique au lieu d'un substrat de saphir. Surtout, grâce à la conformation des nanofils, la technologie va pouvoir émettre 3 fois plus de lumière pour la même surface utile, ou consommer trois fois moins d'énergie pour la même intensité émise. Sur les schémas, les h+ désignent les trous électroniques et les e- les électrons.

Technologie conventionnelle "2D" :

 

Technologie d'Aledia "3D" :

 

 

 

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Cybersécurité, composites, R&D d’Alstom et Bombardier… les meilleures innovations de la semaine

Cybersécurité, composites, R&D d’Alstom et Bombardier… les meilleures innovations de la semaine

Quelles sont les innovations qui vous ont le plus marqués au cours des sept derniers jours ? Cette semaine, vous avez apprécié[…]

Les batteries lithium-métal débarrassées des court-circuits grâce aux ultrasons

Les batteries lithium-métal débarrassées des court-circuits grâce aux ultrasons

Nawa Technologies va industrialiser ses supercondensateurs dopés aux nanotubes de carbone

Nawa Technologies va industrialiser ses supercondensateurs dopés aux nanotubes de carbone

Pour bien commencer la semaine : Madras emmène les composites vers la haute cadence

Pour bien commencer la semaine : Madras emmène les composites vers la haute cadence

Plus d'articles