Nous suivre Industrie Techno

Aldebaran : Bruno Maisonnier quitte son poste de PDG

Aldebaran : Bruno Maisonnier quitte son poste de PDG

© D.R.

Nao va voler de ses propres ailes. Le pionnier de la robotique humanoïde française, Bruno Maisonnier, PDG d'Aldebaran, quittera ses fonctions le 4 mars prochain. Il sera remplacé par Fumihide Tomizawa, président de SoftBank Robotics.

Bruno Maisonnier, PDG d'Aldebaran, a annoncé aujourd'hui sa démission. Il quittera ses fonctions le 4 mars prochain et sera remplacé par Fumihide Tomizawa, actuel PDG de SoftBank Robotics. En rachetant les parts de Bruno Maisonnier, SoftBank possède à présent 95 % du capital de la société Aldebaran.

Dans un communiqué de presse d'Aldebaran, le créateur de la société française explique sa décision. Il vend ses parts "pour permettre à Aldebaran d'aller plus loin encore avec SoftBank" et de se "dégager de l'opérationnel en prenant de la hauteur." En effet, l'homme prendra de nouvelles fonctions en tant que Conseiller spécial de Masayoshi Son (fondateur et PDG de SoftBank) et de la filiale SoftBank Robotics. Cette dernière a été créée dans le but de commercialiser Pepper, un robot humanoïde capable de reconnaitre les émotions.

            > Lire : "Bruno Maisonnier, père de la robotique humanoïde française"


Fruit de la collaboration entre Aldebaran et SoftBank, le robot Pepper a été mis en vente ce mois-ci en 300 exemplaires à destination des développeurs japonais. Une belle avancée qui s'inscrit dans la mission "Information Revolution - Happiness for everyone" de Softbank, dont le but est de rendre les gens heureux grâce à la révolution de l'information. En d'autres termes, combattre la solitude en proposant une solution robotique : un humanoïde.

Fumihide Tomizawa, nouveau PDG d'Aldebaran

Dans "la lignée de cette mission", le nouveau PDG d'Aldebaran affirme vouloir "renforcer la collaboration avec SoftBank Robotics et continuer d'accélerer la croissance d'Aldebaran". Le japonais Fumihide Tomizawa est PDG de SoftBank Robotics depuis août 2014 (date de sa création). Il a rejoint le groupe en 2000 et a occupé diverses fonctions avant de devenir le leader du projet robotique de SoftBank Mobile en 2011, devenu aujourd'hui SoftBank Robotics. Concernant la société Aldebaran et ses robots (Nao, Pepper et Romeo) rien ne va changer, selon un membre de la communication.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

L’ICRA 2020, conférence mondiale de la robotique, ouvre (virtuellement) ses portes

L’ICRA 2020, conférence mondiale de la robotique, ouvre (virtuellement) ses portes

Pour la première fois, la conférence internationale de la robotique et de l'automatisation se déroulera entièrement en[…]

02/06/2020 | Robots
Avec son plan Auto, le gouvernement met l'accent sur l'usine 4.0 et le véhicule « propre »

Avec son plan Auto, le gouvernement met l'accent sur l'usine 4.0 et le véhicule « propre »

[Dossier Cobots] De la PME au grand groupe, la flexibilité séduit

[Dossier Cobots] De la PME au grand groupe, la flexibilité séduit

[Dossier Cobots] Collaborer sans réduire la cadence

[Dossier Cobots] Collaborer sans réduire la cadence

Plus d'articles