Nous suivre Industrie Techno

AKKA Technologies dopé par les acquisitions

Industrie et  Technologies
Le spécialiste de l'ingénierie, qui a fait deux acquisitions majeures en 2007, voit son chiffre d'affaires croître de 47 %. Il ambitionne maintenant de se développer à l'international.


AKKA Technologies, l'un des spécialistes français de l'ingénierie et du conseil en technologies, accompagne les industriels tout au long des différentes étapes de leurs projets, de la R&D aux études, et jusqu'à l'industrialisation. Le groupe a réalisé un chiffre d'affaires de 236 M€ en 2007 en croissance de 47 %. L'international enregistre une accélération avec un chiffre d'affaires multiplié par 2, soit maintenant 12 % du chiffre d'affaires global. Le résultat net représente 9,1 M€.

Deux acquisitions majeures

L'année 2007 a été marquée par l'acquisition de Coframi en novembre et celle de l'activité ingénierie de Comau France en juin. Cette croissance externe permet au groupe AKKA Technologies de changer de dimension et de s'affirmer parmi les leaders de son secteur.

Créée à Paris en 1980, Coframi comptait 2 000 collaborateurs et disposait d'un savoir-faire reconnu dans les domaines de l'informatique industrielle, l'électronique et les systèmes d'information. Cette acquisition stratégique présente donc de nombreuses complémentarités métiers pour AKKA Technologies. Elle permet aussi au groupe d'accroître sa présence dans les secteurs de l'aéronautique et des transports et de pénétrer des secteurs tels que les télécoms et le naval. Enfin, le groupe acquiert ainsi une taille critique en Ile de France et bénéficie de nouvelles implantations dans l'Ouest et le Sud-Est de la France.
Cette croissance externe constitue une opportunité industrielle majeure pour AKKA Technologies.

Le groupe renforce aussi sa présence dans le secteur automobile avec l'acquisition de l'activité ingénierie de Comau France qui intervient pour le secteur automobile en conception et développement de carrosserie et moteur. Issue du groupe Fiat et de Renault Automation, elle est reconnue pour sa forte valeur ajoutée technologique. Cette entité réalisait un chiffre d'affaires de l'ordre de 18 M€ et comptait 250 collaborateurs.

En intégrant sur 12 mois les deux acquisitions réalisées sur l'exercice, le chiffre d'affaires s'inscrit à 353 M€. Au 31 décembre 2007, le groupe comptait 5 100 collaborateurs.

Une politique de recrutement soutenue

Après avoir recruté 1 000 collaborateurs en 2007, le groupe AKKA Technologies prévoit l'embauche de plus de 1 500 collaborateurs en 2008. Pour atteindre cet objectif, AKKA Technologies entend accroître sa présence lors d'événements majeurs (salons et forums) et intensifier ses actions auprès de grandes écoles européennes (partenariats, simulations d'entretien et conférences).

Le Challenge AKKA 2008 participe à cette démarche. La 8e édition a connu cette année encore un franc succès. Plus de 1 600 étudiants se sont inscrits représentant plus de 110 écoles. Véritable tremplin professionnel pour les jeunes et futurs ingénieurs, cet événement fortement différenciateur s'inscrit dans le cadre des échanges privilégiés développées avec les grandes écoles d'ingénieurs et universités européennes.

AKKA Technologies s'associe également à des projets technologiques étudiants, à certains enseignements technologiques, avec toujours pour objectif de repérer de nouveaux talents prêts à rejoindre le groupe.

La création d'AKKA Institute en avril 2007 est venue soutenir la politique de ressources humaines du groupe. Ainsi plus de 48 000 heures de formation ont été dispensées durant l'année et près de 1 700 collaborateurs en ont bénéficié.

Cap sur l'international en 2008

Le groupe entend poursuivre une croissance organique soutenue portée par la dynamique du marché en France, la montée en puissance des filiales étrangères et la capacité éprouvée à recruter et fidéliser de nouveaux collaborateurs. Grâce au socle solide atteint en France, AKKA Technologies compte renforcer à moyen terme sa dimension internationale, avec comme principale ambition la pénétration du marché allemand.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.akka.eu

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

C'est un nouveau scandale sanitaire. Après l'affaire des implants mammaires « PIP », une enquête du[…]

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

[Photo Tech] L’impression 3D mobile de bâtiments

[Photo Tech] L’impression 3D mobile de bâtiments

Plus d'articles