Nous suivre Industrie Techno

AirInSpace : une technologie spatiale contre la grippe A

AirInSpace : une technologie spatiale contre la grippe A

Unité mobile de décontamination de l'air Plasmair

© DR

Une innovation dédiée à la purification de l'air dans l'espace essaime dans les hôpitaux.

De l'air traité comme celui de la station spatiale internationale ! C'est le choix qui a été fait à l'hôpital de Montpellier. Pour son bâtiment dédié à l’accueil des personnes potentiellement contaminées par le virus A(H1N1), le CHU a opté pour des unités mobiles de décontamination de l'air Plasmair, de la société AirInSpace, qui associent un dispositif de filtration à une destruction des micro-organismes par exposition à des champs électriques élevés et à des substances oxydantes dans des chambres à plasma froid.

« Les filtres classiques retiennent les micro-organismes mais ne les détruisent pas. Ils jouent donc le rôle de réservoir et risquent de relarguer ces contaminants », fait valoir Laurent Fullana, PDG d’AirInSpace.

Initialement développée par des inventeurs russes pour la station Mir, puis utilisée dans la station spatiale Internationale, cette technologie a essaimé dans les secteurs protégés des hôpitaux et intéresse également les secteurs de l’aéronautique ou du ferroviaire, qui se penchent de plus en plus sur les problématiques de purification de l’air. Elle suscite aujourd’hui un regain d’intérêt dans le cadre de la menace pandémique.

AirInSpace indique que quelques dizaines de machines supplémentaires ont été commandées par des hôpitaux, notamment pour protéger les patients déjà fragilisés (dans les services de néonatologie ou de réanimation, par exemple). « Nous sommes en discussion avec le ministère pour voir si cet exemple pourrait être généralisé », indique Laurent Fullana.

Muriel de Véricourt

Pour en savoir plus : http://www.airinspace.com

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Tests salivaires, batterie de Tesla et réalité virtuelle… le best of de la semaine

Tests salivaires, batterie de Tesla et réalité virtuelle… le best of de la semaine

La haute autorité de la santé (HAS) a statué : les tests salivaires sont à réserver aux malades[…]

A l'université de Liège, « nous allons tester au Covid-19 30 000 étudiants et personnels chaque semaine par RT-PCR salivaire », clame Fabrice Bureau

A l'université de Liège, « nous allons tester au Covid-19 30 000 étudiants et personnels chaque semaine par RT-PCR salivaire », clame Fabrice Bureau

40000 étudiants et enseignants testés 2 fois par semaine sur un campus de l'Illinois : ce dépistage du Covid-19 par tests salivaires dont se prive la France

40000 étudiants et enseignants testés 2 fois par semaine sur un campus de l'Illinois : ce dépistage du Covid-19 par tests salivaires dont se prive la France

Dépister massivement grâce aux tests PCR salivaires : la HAS dit non… pour le moment

Dépister massivement grâce aux tests PCR salivaires : la HAS dit non… pour le moment

Plus d'articles