Nous suivre Industrie Techno

Airbus Zéro-G : première campagne pour le CNES

Jean-François Preveraud

Sujets relatifs :

, ,
Airbus Zéro-G : première campagne pour le CNES

Un environnement de travail pour le moins ludique

Le nouvel Airbus Zéro-G de Novespace entame ses premières campagnes scientifiques. Pas moins de 13 expériences vont être menées lors de trois séries de vols paraboliques cette semaine. Dont trois seront réalisées par des lycéens.

Après la réussite du premier vol scientifique de son nouvel Airbus A310 Zéro-G le 5 mai dernier, Novespace organise pour le compte du Centre national d’études spatiales (Cnes) une campagne de trois séries de vols paraboliques qui se déroulera du 19 au 21 mai au départ de Bordeaux-Mérignac. Treize expériences scientifiques ont été sélectionnées par le Cnes pour cette campagne dont trois réalisées par les lycéens.

Dans le cadre du programme Parabole, le service Jeunesse et acteurs de l'éducation du Cnes propose tous les ans aux classes de lycées de concevoir et de réaliser des expériences qui pourront être mises en œuvre en apesanteur. Leur intérêt touche à la fois le domaine des sciences physiques et celui des sciences de la vie. Trois lycées prendront part de cette première campagne 2015 : le lycée polyvalent Marie-Louise Dissard Françoise à Tournefeuille (31), le lycée Julliot de la Morandière à Granville (50) et le lycée professionnel Freyssinet à Verdun (55). L’appel à projets pour Parabole 2016 est ouvert, les lycées intéressés peuvent poser leur candidature jusqu’au 10 juin prochain.

Voici les expériences embarquées lors de cette première campagne du Cnes :

  • L’expérience ICE, réalisée par l’équipe de l’Institut d’optique d’Aquitaine (IOA), a pour but de tester le principe d’équivalence qui établit que deux masses différentes dans un champ gravitationnel tombent avec la même accélération.
  • Une équipe du Cnes testera un prototype de mât spatial déployable ultraléger.
  • L’expérience Audioself ou interactions auditives et vestibulaires pour la perception du corps propre et du sentiment de soi sera menée par l'Institut de recherche et coordination acoustique/musique (Ircam).
  • L’Université de Lorraine réalisera le projet EVA 0G qui consiste à évaluer de l'anxiété en situation de microgravité de courte durée.
  • L’identification des processus d’ajustements posturaux d’origine vestibulaire et adaptation à l’environnement spatial sera étudiée par l’Institut de neurosciences cognitives et intégratives d'Aquitaine (Incia).
  • L’Institut de combustion aérothermique réactivité et environnement (Icare) d’Orléans conduira l’étude Aerosol dont l’objectif vise à approfondir les connaissances sur les phénomènes mis en jeu lors de la combustion de carburant liquide dispersé sous forme d’aérosol.
  • Une équipe de l’IEMN de Villeneuve d’Ascq étudie les oscillations d’interface entre liquides, en préparation d’une expérience dans la station spatiale internationale.
  • Une équipe d’instructeurs du Centre européen des astronautes (EAC) évaluera des équipements d’entraînement pour les astronautes.
  • L’expérience sur l’évaporation de gouttes sur substrats solubles et l’influence de la gravité sera étudiée par l’Institut lumière matière (ILM) de Villeurbanne.
  • Le Laboratoire interdisciplinaire de physique (Liphy) mènera une étude Biomics sur la dynamique d’une suspension de globules rouges en cisaillement.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.novespace.fr

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Exclusif

null%%HORSTEXTE:3%%%%HORSTEXTE:4%%%%HORSTEXTE:5%%%%HORSTEXTE:11%%%%HORSTEXTE:12%%%%HORSTEXTE:13%%

Exclusif

Pour aller plus loin

Pour aller plus loin

Les liaisons laser entre satellites

Les liaisons laser entre satellites

Plus d'articles