Nous suivre Industrie Techno

AGC Flat Glass Europe lance le premier verre antibactérien

Industrie et  Technologies

Le verrier met sur le marché l'AntiBacterial Glass, un verre qui aidera les hôpitaux à combattre les infections nosocomiales. Un fléau qui touche 10 % des hospitalisés et tue plus de 50 000 personnes par an en Europe ... plus que les accidents de la route.



AGC Flat Glass Europe, anciennement Glaverbel, vient d'annoncer le premier verre antibactérien, l'AntiBacterial Glass. Pour la première fois au monde, ce verre tue 99,9 % des bactéries et arrête la prolifération des champignons ce qui, face à l'émergence des bactéries résistantes aux antibiotiques, représente un pas décisif dans la lutte contre les infections nosocomiales.

Des infections qui tuent davantage que les accidents de la route. En effet, un Européen sur dix qui entre à l'hôpital est victime d'une infection bactérienne pouvant entraîner des complications médicales, un séjour hospitalier prolongé et, dans les cas les plus graves, le décès. En Europe, selon les estimations, 50 000 personnes meurent chaque année des suites d'infections contractées pendant leur hospitalisation pour d'autres maladies. Ce chiffre stupéfiant est de 21 % supérieur au nombre d'Européens tués dans des accidents de la route. Particulièrement résistants aux antibiotiques, les SARM posent un sérieux problème dans de nombreux pays européens. Les dépenses entraînées par ces infections sont également significatives : à elles seules, les infections du site hospitalier pourraient coûter à l'Europe 19 milliards d'euros chaque année.

Mettre l'architecture à contribution

L'amélioration des mesures d'hygiène, comme le fait de se laver soigneusement les mains, revêt une importance cruciale, mais ne peut à elle seule résoudre le problème des infections nosocomiales. Les professionnels de la santé et les directeurs d'hôpitaux sont de plus en plus nombreux à se tourner vers d'autres moyens leur permettant de combattre cette crise, dont la prévention architecturale.

Selon le Dr Jean Vanderpas, de l'Unité d'Epidémiologie et d'Hygiène hospitalière de l'hôpital Brugmann à Bruxelles : « pour venir à bout des infections contractées en milieu hospitalier, des mesures bien plus strictes s'imposent en termes d'architecture. En plus des mesures actuelles, nous devons impérativement prendre en considération l'utilisation de matériaux permettant de réduire la charge bactérienne dans l'environnement ».



 


Des recherches démontrent qu'un simple contact de cinq secondes avec une surface contaminée suffit pour recueillir 99 % des bactéries présentes sur cette surface. Le verre antibactérien AntiBacterial Glass détruit 99,9 % de toutes les bactéries qui se déposent sur sa surface et pourrait donc jouer un rôle déterminant dans la réduction de la charge bactérienne sur les surfaces exigeant un environnement stérile.

Le recours aux ions d'argent

Le verre antibactérien AntiBacterial Glass élimine les micro-organismes dès qu'ils entrent en contact avec la surface du verre. Le principe est assez simple. Le mode d'action antibactérien du verre est basé sur l'argent, un matériau dont les propriétés antibactériennes ont été rapportées depuis l'Antiquité.

Des recherches approfondies sur les propriétés de l'argent ont démontré qu'il possède, de fait, une puissante fonction antibactérienne. Le procédé breveté par AGC Flat Glass Europe consiste à diffuser des ions d'argent dans les couches supérieures du verre : les ions entrent en contact avec les bactéries, bloquent leur métabolisme et interrompent leur mécanisme de division conduisant ensuite à leur destruction.

 

Le verre antibactérien AntiBacterial Glass d'AGC Flat Glass Europe a été testé par des laboratoires universitaires. Les résultats ont été validés sur la base de normes européennes et japonaises. Le test de vieillissement accéléré démontre en outre que la fonctionnalité antibactérienne du verre ne diminue pas au fil du temps. Le verre peut être utilisé pour toutes sortes de surface, des vitrages aux revêtements des murs, en passant par les miroirs.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.agc-flatglass.com

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Electronique imprimée : trois leviers pour passer à l’industrialisation mis en avant aux rencontres de l'Afelim

Electronique imprimée : trois leviers pour passer à l’industrialisation mis en avant aux rencontres de l'Afelim

Organisées par l'Afelim, les 11èmes rencontres de l'électronique imprimée se sont tenues les 16 et 17 septembre[…]

Un composite superhydrophobe formé en une étape unique

Fil d'Intelligence Technologique

Un composite superhydrophobe formé en une étape unique

Plasturgie : « Les tensions systémiques sur les matières premières vont favoriser l’utilisation du plastique recyclé », estime Thierry Charles, responsable des affaires publiques de Polyvia

Plasturgie : « Les tensions systémiques sur les matières premières vont favoriser l’utilisation du plastique recyclé », estime Thierry Charles, responsable des affaires publiques de Polyvia

La startup Geolith prête à industrialiser son procédé pour capturer le lithium des eaux souterraines d'Europe

La startup Geolith prête à industrialiser son procédé pour capturer le lithium des eaux souterraines d'Europe

Plus d'articles