Nous suivre Industrie Techno

La semaine de Jean-François Prevéraud

Advitium est mort : vive Lascom PLM !

Jean-François Preveraud
Advitium est mort : vive Lascom PLM !

La nouvelle identité d'Advitium

© DR

L’éditeur français change le nom de ses produits. Dominique Piolle, son Directeur Général Adjoint, nous explique pourquoi.

Beau parcours que celui de Lascom. Le petit revendeur d’Autocad né en1992 est devenu l’un des fleurons français du PLM. Mais plutôt que de se battre avec les ténors du secteur (Dassault Systèmes, Siemens PLM Software, PTC…) dans les bureaux d’études des grands comptes de l’industrie manufacturière, Lascom avec son logiciel Advitium, a déporté le problème en s’intéressant avant les autres à des secteurs aussi exotique que l’agroalimentaire, l’énergie, la cosmétique, la pharmacie, la maintenance en condition opérationnelle, etc.

Une approche originale qui lui a permis de réaliser un chiffre d’affaires de 12 millions d’euros l’an passé en croissance de 12 %. « Et sans vouloir faire de triomphalisme excessif en cette période de crise générale, je pense que nous allons continuer à connaître la croissance en 2009 », affirme confiant Dominique Piolle, Directeur Général Adjoint de l’entreprise.

De bons résultats qui s’expliquent par la pertinence de l’offre produit de l’éditeur : des solutions PLM pragmatiques verticalisées par secteur d’activité (ICS, Industry & Complex Systems - CPG, Consumer Packaged Goods - AEC, Architecture, Engineering & Construction), qui sont faciles et rapides à mettre en œuvre, et qui offrent un retour sur investissement dans l’année qui suit leur mise en place.

« Cette offre est maintenant mature et reconnue à la fois par les clients, ainsi que par les éditeurs et les grands intégrateurs travaillant dans ces secteurs. On vient maintenant frapper à notre porte pour inclure notre solution Advitium dans des offres de gestion globales ».

A tel point que de grands éditeurs tels Sage ou Generix ont signé des accords de distribution avec Lascom, alors que d’autres, américain et belge, bien implantés dans la grande distribution ou l’agroalimentaire, s’apprêteraient à faire de même. Et le mouvement gagne aussi les intégrateurs. Ainsi Cap Gemini forme déjà ses commerciaux, alors qu’Accenture et Deloitte s’y préparent.

D’Advitium à Lascom PLM

« Outre les aspects commerciaux, toujours intéressants, ces partenariats nous ont obligés à mieux formaliser notre offre et à nous poser la question du nom même des produits. C’est pourquoi nous avons décidé d’homogénéiser le nom de la société et du produit autour de Lascom. Ainsi l’offre Advitium devient Lascom PLM ».

« Nous avons décidé d’intégrer l’acronyme PLM dans le nom car il commence à être aussi reconnu dans les mondes de la construction et de la grande distribution. Nous voyons en effet passer de plus en plus de cahier des charges et d’appels d’offres où il y est fait référence », précise Dominique Piolle.

L’offre Lascom PLM se décline toujours en trois solutions. Ainsi Advitium AEC Solution devient Lascom AEC, avec comme objectif d’accélérer, fiabiliser et optimiser la gestion des projets ; Advitium CPG Solution devient Lascom CPG, pour augmenter la vitesse de mise sur le marché des produits, la productivité de la Design Chain, et fiabiliser la conception des produits ; Advitium ICS Solution devient Lascom ICS, pour optimiser les programmes, fiabiliser les informations, optimiser la logistique et le maintien en conditions opérationnelles.

« Cette nouvelle signature devrait renforcer la confiance de nos clients dans notre offre et nous donner encore plus de visibilité sur le marché. Nous leur proposons un concept unique avec des solutions à retour sur investissement rapide, en évolution constante et packagées par secteurs applicatifs, qui bénéficient de l’antériorité de notre expertise. Et cela dans une société solide en plein développement », conclut Dominique Piolle.

Que peut-on demander de plus !

A la semaine prochaine.

Pour en savoir plus : http://www.lascom.fr ou voir notre article du 16 avril 2009

Jean-François Prevéraud, journaliste à Industrie & Technologies et l’Usine Nouvelle, suit depuis plus de 27 ans l’informatique industrielle et plus particulièrement les applications destinées au monde de la conception (CFAO, GDT, Calcul/Simulation, PLM…). Il a été à l’origine de la lettre bimensuelle Systèmes d’Informations Technologiques, qui a été intégrée à cette lettre Web hebdomadaire, dont il est maintenant le rédacteur en chef.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Circuit de chaleur, 3IA Grenoble, Ghryd ... les meilleures innovations de la semaine

Circuit de chaleur, 3IA Grenoble, Ghryd ... les meilleures innovations de la semaine

Quelles sont les innovations qui vous ont le plus marqués au cours des sept derniers jours ? Cette semaine, vous avez apprécié[…]

Académiques et industriels lancent à Grenoble l’institut 3IA dédié à l’intelligence artificielle

Académiques et industriels lancent à Grenoble l’institut 3IA dédié à l’intelligence artificielle

Jeux vidéo : Facebook crée un avatar à votre image

Focus

Jeux vidéo : Facebook crée un avatar à votre image

Quantique, IA et exascale... La simulation repousse ses frontières

Quantique, IA et exascale... La simulation repousse ses frontières

Plus d'articles