Nous suivre Industrie Techno

Adocia, spécialiste de la médecine régénérative

Industrie et  Technologies

Sujets relatifs :

, ,
La société lyonnaise conçoit des thérapies à base de facteurs de croissance pour le traitement de maladies osseuses, comme l'ostéoporose.


Adocia en bref :
Fondateur : Gérard, Rémi et Olivier Soula
Date de création : décembre 2005
Lieu : Lyon (69)
Contact : g.soula@adocia.com
Tel : 04 72 61 06 10

Dans le monde des biotechnologies françaises, Gérard Soula est connu pour avoir fondé, en 1989, Flamel Technologies. Fin 2005, il a créé avec ses deux fils Rémi et Olivier, physico-chimistes des polymères de formation, la société Protein & Peptides Management. L'entreprise s'appelle aujourd'hui Adocia, du nom d'une éponge marine qui possède une étonnante capacité à se régénérer.

Cette société est spécialisée dans le développement de thérapies efficaces en médecine régénérative, à des prix accessibles, pour le traitement de l'ostéoporose et d'autres affections de l'os (comme le pied diabétique). Des situations qui se multiplient avec le vieillissement de la population.

La technologie d'Adocia repose sur des polymères permettant de réaliser des assemblages supramoléculaires avec des facteurs de croissance. On sait que les facteurs de croissance sont associés à l'héparine (anticoagulant) qui les protège. L'entreprise développe des polysaccharides "heparine-like" donnant accès à des associations plus stables qu'avec l'héparine.

Ces systèmes complexes constituent une alternative aux thérapies cellulaires et géniques pour la régénération de tissus. En fin d'année, la société lancera des essais cliniques de phase I/II sur le pied diabétique et, courant 2009, sur l'ostéoporose. Dans ce dernier domaine, le but du traitement est de réduire ses conséquences, notamment les fractures du col du fémur.

En janvier 2008, Adocia a levé 12 millions d'euros dans un tour de table qui a réuni AGF Private Equity, la Société Générale Asset Management, Bioam Gestion, Viveris Management et deux investisseurs privés. En 2007, l'entreprise avait obtenu 2,5 millions d'euros d'Oseo pour son projet sur l'ostéoporose.

Michel Le Toullec

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Le Conseil de l’innovation lance deux grands défis sur la cybersécurité et la bioproduction

Le Conseil de l’innovation lance deux grands défis sur la cybersécurité et la bioproduction

Le troisième Conseil de l’innovation a lancé le 17 avril deux nouveaux grands défis, sur la cybersécurité et[…]

18/04/2019 | InnovationBiomatériaux
Toulouse White Biotechnology (TWB) étoffe ses technologies

Toulouse White Biotechnology (TWB) étoffe ses technologies

Trophée de l’ingénieur manager : Fabien Guillemot, imprimeur de tissus vivants

Trophée de l’ingénieur manager : Fabien Guillemot, imprimeur de tissus vivants

Ecoles d’ingénieurs, Perlan II, œil bionique… les meilleures innovations de la semaine

Ecoles d’ingénieurs, Perlan II, œil bionique… les meilleures innovations de la semaine

Plus d'articles