Nous suivre Industrie Techno

La semaine de Jean-François Prevéraud

Adobe démocratise vraiment le 3D

Industrie et  Technologies
Au bout de 25 ans de carrière il devient de plus en plus difficile de m'étonner. Pourtant c'est ce que vient de faire Adobe lors du lancement de sa gamme d'outils pour le 3D. Une annonce qui va bouleverser les échanges professionnels d'informations 3D, ma


On sentait bien depuis quelques temps déjà qu'Adobe voulait venir très sérieusement sur le marché de la diffusion et surtout l'utilisation des informations 3D. Le rachat de la firme française Okyz fin 2004 le montrait bien. L'éditeur a enfin levé hier le coin du voile sur quelque chose qui pourrait bien être une véritable révolution.

Chaque utilisateur de micro-ordinateur connecté à l'Internet peut gratuitement dès aujourd'hui visualiser et manipuler à sa guise des modèles 3D. Et cela va bien au-delà des applications professionnelles que nous connaissons aujourd'hui. Les performances prometteuses de la technologie qui vient d'être présentée ouvrent certainement un champ d'applications dont nous n'avons même pas encore l'idée. Mais voyons cela en détail.

Comme c'est déjà le cas autour du PDF pour les documents papiers, l'offre 3D d'Adobe se compose de deux volets, le logiciel auteur, Acrobat 3D qui sera utilisé par ceux qui veulent rendre disponible des informations 3D et l'outil de visualisation gratuit Adobe Reader 7, qui est livré en standard sur toutes les nouvelles machines ou qui est téléchargeable gratuitement sur le site de l'éditeur.

Lorsqu'un utilisateur de logiciel de CAO décide de communiquer un modèle 3D à un tiers, partenaire ou client final, il lui suffit d'appuyer dans sa session de travail sur la touche impression écran, le modèle 3D à l'écran est alors automatiquement capturé dans Acrobat 3D. Cela se fait directement lorsqu'un accord existe entre l'éditeur du logiciel de CAO et Adobe, ce qui est le cas pour les ténors du marché. Autrement Acrobat 3D capture le flux OpenGL grâce à l'utilisation de la technologie issue de la reprise d'Okyz. Lors de la capture, le concepteur choisit le niveau de précision et de détail qu'il souhaite donner au modèle à communiquer en format PDF. Cela conditionnera la taille du fichier à envoyer, mais le facteur de compression sera au minimum d'un facteur 10.

Comme il s'agit d'un véritable modèle 3D, tous les composants d'un assemblage restent manipulables de manière indépendante par la personne qui recevra le document. Il est même possible pour le concepteur de joindre au modèle des scénarios montrant les déplacements relatifs des différentes pièces.

Le fichier PDF 3D obtenu peut alors être envoyé dans un simple mail et il est lisible à l'aide de l'Adobe Reader 7 qui sur votre ordinateur. Il est aussi possible de l'intégrer dans une présentation PowerPoint ou un document Word grâce au module OCX for MS Office. Dans tous les cas, le destinataire pourra manipuler le modèle 3D, le désassembler, y faire des coupes où il veut, prendre des mesures, modifier les éclairages, changer les textures, rendre des composants translucides, rejouer les scénarios prévus, etc.

Il devient ainsi possible à tout un chacun de faire ce qui était réserver aux utilisateurs professionnels de visualiseurs souvent propriétaires. Là il s'agit d'un document PDF accessible à l'aide d'un reader qui est livré en série avec votre machine. Et comme tout document PDF on peut lui appliquer des règles de protection en limitant l'usage aux seuls destinataires autorisé. L'outil de création Acrobat 3D sera disponible en français dès le 1e février au prix conseillé de 1 169 euros HT.

Puisque l'on parle de 3D interactif utilisable par tous, une petite démo vaut mieux que tous les discours. Allez donc faire un tour sur celle-ci.  

Si vous disposez d'Acrobat Reader 7.0 sur votre machine (autrement téléchargez le gratuitement), vous pourrez jouer avec un réacteur d'avion. Vous pourrez le manipuler, zoomer, modifier l'éclairage, lancer l'animation, visualiser les flux d'air, assembler et désassembler les composants de la ligne d'arbre. Le tout dans un document texte où le simple fait de cliquer sur des mots déclenche des actions sur le modèle 3D.

On peut alors tout imaginer au niveau utilisation. Le modèle CAO d'un train avant de voiture pourra être rendu disponible auprès des garagistes pour leur indiquer la procédure pour changer des roulements ou des plaquettes de frein. Un fabricant de meubles en kit pourra faire de la même manière des notices de montage interactives plus explicites que de simples vues 2D. Le fabricant de photocopieurs pourra mettre en ligne la procédure de remplacement du toner dans ses machines. Bref du 3D interactif pour tous. Voilà qui pourrait bien changer la vision que beaucoup d'utilisateurs ont des produits techniques. Une vraie révolution, je vous dis.

A la semaine prochaine.

Pour en savoir plus : http://www.adobe.fr

Jean-François Prevéraud, journaliste à Industrie & Technologies et l'Usine Nouvelle, suit depuis plus de 24 ans l'informatique industrielle et plus particulièrement les applications destinées au monde de la conception (CFAO, GDT, Calcul/Simulation, PLM...). Il a été à l'origine de la lettre bimensuelle Systèmes d'Informations Technologiques, qui a été intégrée à cette lettre Web hebdomadaire, dont il est maintenant le rédacteur en chef.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Vers le prototypage fonctionnel

Vers le prototypage fonctionnel

Afin de permettre aux PME, bureaux d’études et instituts de recherche de franchir un cap en passant au prototypage fonctionnel et[…]

Qui est Cobot ++, le puissant robot collaboratif que développe l’IRT Jules Verne pour Airbus ?

Qui est Cobot ++, le puissant robot collaboratif que développe l’IRT Jules Verne pour Airbus ?

Cinq innovations de production développées à l'IRT Jules Verne

Cinq innovations de production développées à l'IRT Jules Verne

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

Plus d'articles