Nous suivre Industrie Techno

Adieu Symap et Symo, vive le Symop

Industrie et Technologies

Sujets relatifs :

,
Les deux instances nationales représentatives de la machine-outil fusionnent et se repositionnent sur l'ensemble des technologies de production.


L'union fait la force… Après un premier rapprochement physique dans les mêmes locaux à la Maison de la mécanique à Courbevoie, voici venu le temps de la fusion du Symap, le syndicat de la machine-outil, du soudage, de l'assemblage et de la productique, avec le Symo, syndicat des entreprises de commerce international de machine-outil, de la métrologie et de l'outillage mécanique.

Baptisée Symop, Syndicat des Entreprises de Technologies de Production, le nouvel ensemble ainsi constitué, rassemble 190 entreprises représentant un effectif de 10 000 salariés et un chiffre d'affaires de 1,5 milliards d'euros.

La signature de l'accord avec Philippe Gravier à gauche et Jean-Paul Nodier à droite

' Plusieurs raisons nous ont déterminé à faire ce pas historique ', expliquent d'une seule voix Jean-Paul Nodier, Président du Symap et de la nouvelle entité, et Philippe Gravier, Président du Symo.

' Nous renforçons tout d'abord, notre crédibilité et notre force dans la représentation des intérêts communs de la profession en tant que partenaire des pouvoirs publics, des différentes instances économiques et techniques, etc.  Ensuite, nous élargissons notre champ d'activité. Il faut savoir qu'historiquement, le cœur de l'activité des deux syndicats a été et reste la machine-outil. Cependant, en fonction de l'évolution des technologies et de la dynamique des marchés, chaque organisation a fédéré des activités complémentaires en synergie avec les secteurs déjà représentés. Cette complémentarité va se trouver renforcée au travers du rapprochement, soit par l'apport réciproque de professions non représentées de part et d'autre, soit par le regroupement de métiers jusqu'alors partiellement représentés dans chacune des entités prises séparément. Enfin, la mise en commun de moyens permet de mener ensemble et non de manière redondante des actions collectives en faveur de la profession '.

Quelles sont les principales missions du Symop ? Jean-Paul Bugaud, son directeur général, les précise :

  • Rassembler des entreprises autour de centres d'intérêts communs ;    
  • Assurer le pilotage de la recherche collective (Cetim, Institut de Soudure) pour les produits relevant de sa compétence ;    
  • Réaliser des enquêtes économiques, des études statistiques et de marché ;    
  • Représenter la profession auprès des instances publiques, nationales, européennes ou internationales ;    
  • Favoriser les échanges entre confrères ;    
  • Informer les entreprises, former, conseiller promouvoir, représenter, défendre collectivement les intérêts des entreprises.

Le pain ne manque donc pas sur la planche du Symop …

Mirel Scherer

Pour en savoir plus : http://www.symap.com

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Dossier composites : comment ils vont surpasser les métaux

Dossiers

Dossier composites : comment ils vont surpasser les métaux

Les composites ne cessent d'innover pour rester compétitifs face aux autres matériaux. L'innovation porte sur les matériaux eux-mêmes, mais aussi sur[…]

Les colloques à venir - Au 12 juin 2009

Agenda

Les colloques à venir - Au 12 juin 2009

Les Nanotechnologies, vous connaissez ?

Les Nanotechnologies, vous connaissez ?

IT 911 mai 2009

IT 911 mai 2009

Plus d'articles