Nous suivre Industrie Techno

Acrobat 3D fait une entrée en force chez Renault

Industrie et  Technologies

Sujets relatifs :

, ,
Le constructeur automobile profite de l'arrivée d'Acrobat 3D pour généraliser la diffusion de l'information 3D via le PDF dans sa chaîne de valeur ajoutée. Espérant ainsi réduire ses cycles et coûts de développement.


Le groupe Renault vient d'annoncer qu'il adoptait le logiciel Adobe Acrobat 3D pour étendre ses capacités de visualisation 3D et de conception collaborative à la fois auprès de ses services et des partenaires de sa chaîne de valeur ajoutée. Renault prévoirait de déployer ce logiciel sur plus de 5 000 postes dans toutes les divisions moteur et carrosserie du groupe et de s'appuyer sur la technologie PDF pour assurer un partage plus fiable et mieux sécurisé de ses modèles 3D via le logiciel gratuit Adobe Reader. Il semble que cet accord soit la suite logique du choix par Renault, il y a quelques années, du logiciel de capture d'images Raider 3D de la société Okyz, reprise par Adobe Systems fin 2004.

Au-delà des flux, structurés au sein du système PDM (Product Data Management), de production et d'échange de modèles CAO et de maquettes numériques, qui permettent déjà aux ingénieurs de partager des fichiers en format natif, Renault semble ainsi vouloir étendre l'usage du 3D à l'ensemble des acteurs intervenant dans le processus de développement produit, notamment ceux qui ne sont pas spécialistes du 3D.

En effet, avec Acrobat 3D, les équipes de Renault pourront désormais convertir des modèles 3D à partir des formats CAO les plus courants pour les incorporer à des fichiers PDF via un simple glisser-déposer ou une capture des affichages OpenGL, qu'ils soient ou non en possession du logiciel de CAO associé. Les objets 3D pourront être ainsi combinés au sein d'un même document PDF contenant les informations de développement pertinentes quelle que soit leur forme (feuilles de calcul, présentations, images ou même données XML dynamiques extraites du système PDM de l'entreprise).

De plus, à terme, l'usage du format PDF 3D permettra de communiquer facilement de l'information 3D propriétaire, mais de manière protégée, en en gérant dans le temps les droits de diffusion et d'utilisation. En effet, si les fonctions correspondantes ont été activées lors de la création à l'aide d'Acrobat 3D, les destinataires peuvent utiliser Adobe Reader pour interagir avec le contenu 3D des PDF, visualiser la structure produit, les informations de tolérancement, utiliser des signatures numériques et appliquer des outils de commentaire, de mesure et de coupe transversale à des objets 3D.

Au-delà des fonctionnalités offertes par le PDF 3D, il semble bien aussi que Renault ait été séduit par le fait que ce format, tout comme le PDF, soit en passe de devenir un standard ISO. Cela en garanti l'indépendance et la pérennité, ce qui est loin d'être le cas des formats propriétaires, promus par les principaux éditeurs de logiciels de CAO. Un exemple qui pourrait bien être suivi par de nombreux autres industriels.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.adobe.fr


Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

CES 2019 : Les technos du véhicule autonome et connecté

CES 2019 : Les technos du véhicule autonome et connecté

Le véhicule autonome et connecté est cette année bien présent au Consumer Electronic Show (CES) qui se déroule du 8[…]

Technos à suivre en 2019, drone poisson volant, Lidar … les meilleures innovations de la semaine

Technos à suivre en 2019, drone poisson volant, Lidar … les meilleures innovations de la semaine

Une plateforme pour booster les capacités européennes en intelligence artificielle

Une plateforme pour booster les capacités européennes en intelligence artificielle

CES 2019 : 5 technos pour l’industrie

Conférences

CES 2019 : 5 technos pour l’industrie

Plus d'articles