Nous suivre Industrie Techno

Acquisitions en série pour PTC

Industrie et  Technologies
PTC vient de faire l'acquisition de CoCreate, mais aussi de LBS et de NetRegulus. Et d'autres devraient être annoncées pour la fin de l'année.


Quelques jours après l'annonce de ses résultats, PTC a rendu public cette semaine l'annonce de l'acquisition de trois sociétés, poursuivant en cela sa stratégie d'élargissement de son spectre applicatif, à la fois vers les processus amont et aval de la conception.

PTC a clos son année fiscale 2007 fin septembre sur un chiffre d'affaires de 941,5 millions de dollars, en hausse de 10 % par rapport à l'année précédente. Les licences, 296,1 M$, sont quant à elles en hausse de 12 %. Des résultats honnêtes par rapport au marché, même s'il faudra encore attendre un an avant de franchir le seuil symbolique du milliard de dollars. Il semble d'ailleurs que toutes les synergies liées aux acquisitions d'Arbortext, Itedo et NC Graphics, n'aient pas encore jouées pleinement. Notons toutefois le très bon comportement de l'Europe dans les revenus de PTC, notamment le quatrième trimestre qui a été historiquement le plus fort jamais enregistré par PTC sur le vieux continent à 101,6 M$, faisant jeu égale avec l'Amérique du Nord.

Paramétrique versus Explicite

C'est dans ce contexte que PTC a annoncé l'acquisition de l'éditeur allemand CoCreate Software, spécialiste des outils de conception collaborative avec la gamme OneSpace, issu en 2000 de la division CAO-Mécanique de Hewlett Packard, HP-MDD. CoCreate emploi 280 personnes et dispose d'une base installée de plus de 5 000 clients.

Le montant de la transaction est de 250 millions de dollars, un peu plus de 3 fois le chiffre d'affaires annuel, 80 M$, soit moins que la moyenne des acquisitions réalisées récemment dans le domaine. Notons d'ailleurs que cette transaction va être réglée à hauteur de 50 M$ en cash et de 210 M$ via une ligne de crédit. PTC ne va donc qu'écorner légèrement son trésor de guerre qui se monte à 263 M$. Bref, une bonne opération, d'autant plus que CoCreate dégage une marge plus importante que PTC, ce qui va mécaniquement faire remonter la marge de PTC en 2008.

« Cette acquisition va nous permettre d'offrir à nos clients le choix dans les techniques de modélisation », explique Guy Ladan, directeur technique avant-vente de PTC France. « La modélisation paramétrique de Pro/Engineer est très bien adaptée aux industriels souhaitant créer des familles de pièces ou modifier régulièrement des pièces types. Il suffit alors de rejouer le scénario de conception avec de nouvelles valeurs et le modèle se modifie automatiquement. Par contre, il faut prendre le temps de bien paramétrer le modèle initial. Une contrainte pour les industriels modifiant très peu leurs pièces. L'intégration de la modélisation explicite de OneSpace Modeling dans notre approche PDS (Product Development System), leur permettra d'aller plus vite au résultat souhaité ». Reste maintenant à savoir comment seront résolus les problèmes de compatibilité de formats de données entre les deux outils.

Un autre point important de cette acquisition réside aussi, à notre sens, même s'il est peu mis en avant dans la communication de PTC, sur les outils de travail collaboratif OneSpace Live ! et OneSpace.net. Avec eux PTC se dote d'outils permettant d'échanger et de modifier des modèles en mode synchrone, ce qui n'était pas possible dans ProductView. Reste à savoir si cette technologie est facilement adaptable aux modèles Pro/Engineer.

Enfin, avec cette acquisition PTC renforce ses équipes en Allemagne et au Japon, des marchés actuellement très porteurs pour l'éditeur de Needham, tandis que CoCreate va pouvoir revenir sur des marchés comme la France, où il était peu présent, via le réseau de distributeurs de PTC.

L'accent mis sur la logistique et la conformité

Autre acquisition, celle de la société britannique Logistics Business Systems (LBS), société spécialisée dans les outils de support logistique intégrés à destination des marchés de la défense, du spatial et de l'aéronautique civile. Créée en 1995, cette société d'une cinquantaine de personnes utilisait les outils Arbortext pour créer des applications clé en main de publication technique, d'approvisionnement, de formation et de e-learning, ainsi que d'analyse de support logistique, conformes aux normes S1000D et S2000M.

PTC a aussi réalisé l'acquisition de NetRegulus, société américaine d'une quarantaine de personnes, dont le logiciel NetRM permet de valider que les études et les informations afférentes sont conformes à la qualité demandée par les réglementations dans le domaine des sciences de la vie, notamment de la pharmacie et du matériel médical.

Enfin, au moins une autre société, canadienne cette fois a aussi été acheté récemment, mais l'annonce ne sera faite officiellement que lors du lancement de Pro/Engineer Wildfire 4, qui devrait intervenir fin décembre ou début janvier.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.ptc.com & http://www.cocreate.com & http://www.lbs-group.com & http://www.netregulus.com

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Exclusif] « La Fédération hospitalière de France planche sur un respirateur rapidement industrialisable », annonce Enguerrand Habran, son directeur de l'innovation

[Exclusif] « La Fédération hospitalière de France planche sur un respirateur rapidement industrialisable », annonce Enguerrand Habran, son directeur de l'innovation

Face à la pénurie de respirateurs artificiels qui guette les hôpitaux français, le Fonds de dotation de la[…]

25/03/2020 | SantéCovid-19
Hydrogène, batterie et moteur de fusée imprimé en 3D… les meilleures innovations de la semaine

Hydrogène, batterie et moteur de fusée imprimé en 3D… les meilleures innovations de la semaine

Avec Modalis², l’Ifpen veut développer la boîte à outils numériques des batteries du futur

Avec Modalis², l’Ifpen veut développer la boîte à outils numériques des batteries du futur

Pour bien commencer la semaine : Chez Renault, un jumeau numérique pour optimiser la production

Pour bien commencer la semaine : Chez Renault, un jumeau numérique pour optimiser la production

Plus d'articles