Nous suivre Industrie Techno

Acome pousse les performances de ses câbles nouvelle génération pour véhicules électriques

Kevin Poireault

Sujets relatifs :

, ,
Acome pousse les performances de ses câbles nouvelle génération pour véhicules électriques

Antoine Brossault et Olivier Lasseigne ont présenté leur nouveau câble Ultra Flex pour la première fois en France lors du Forum d'Acome, le 27 juin 2019.

© Kevin Poireault

Acome accroit les performances de ses câbles de puissance à gaine en polyéthylène réticulé avec lesquels il entend concurrencer les câbles en silicone habituellement utilisés pour les véhicules électriques. L’entreprise a annoncé la création d’une nouvelle unité de production dédiée.

Acome pousse les performances de sa technologie de câbles de puissance à destination des véhicules électriques et hybrides. L'ambition de ce spécialiste du câble ? Proposer une alternative aux câbles munis d’une gaine silicone avec des performances similaires mais « 15 à 25% moins chers », selon Olivier Lasseigne, responsable stratégie, ventes et marketing de la banche automobile d'Acome, qui s'est exprimé lors du Forum bisannuel de l’entreprise, le 27 juin, sur son site de production de Mortain, en Normandie.

La technologie d'Acome repose sur l'utilisation de polyéthylène réticulé (XLPE), moins coûteux que le silicone, pour les gaines de ses câbles. Dernier né de la gamme, le câble Ultra Flex offre une flexibilité comparable à celle des câbles en silicone : « L’effort nécessaire pour plier un câble en silicone de 35mm² de section est de 17 Newton et nous avons réussi à atteindre les 18 Newton avec l’Ultra Flex », revendique Antoine Brossault, responsable produit chez Acome.

Du XLPE réticulé multicouches pour une flexibilité accrue

La flexibilité est primordiale dans un véhicule électrique ou hybride, dont le système d’alimentation est beaucoup plus dense qu’un véhicule à moteur thermique. Or, habituellement, les câble en polyéthylène réticulé « ont une structure mono-structurelle, détaille Olivier Lasseigne, c'est-à-dire que vous avez le cuivre et un seul matériau autour ». Avec pour corollaire une flexibilité bien moindre qu'avec un câble en silicone : l’effort nécessaire pour plier un câble XLPE de 35 mm² est de 20 Newton, pointe Antoine Brossault. L’entreprise française est parvenue à obtenir une meilleure flexibilité en fabriquant une gaine XLPE composée de plusieurs couches, une technologie développée depuis deux ans et utilisant un procédé de coextrusion.

Résistant jusqu'à 125°C

L’autre enjeu des véhicules électrique et hybrides pour les fabricants de câbles est la tenue en température. Les gaines en silicone peuvent supporter jusqu’à 200°C. Avec le XLPE, en revanche, « plus le câble est flexible, moins il résiste aux fortes températures », précise Antoine Brossault.  Mais nul besoin d'atteindre une tenue en température aussi élevée que les câbles en silicone, poursuit-il : « Dans un véhicule électrique, les températures ne dépassent pas 120-125°C. L'Ultra Flex supporte jusqu’à 125°C. »

Le nouveau produit d’Acome vient compléter deux autres câbles de puissance multicouches, de moyenne gamme (Flex) et de gamme inférieure (Access), que l’entreprise française commercialise sous le nom de « technologie E-layer » et qui équipent déjà les voitures de plusieurs constructeurs, tels que Ford, Renault ou Volskswagen.

Acome revendique avoir déjà vendu ses câbles Ultra Flex à Renault pour équiper la Kwid en Chine. Mais Jacques de Heere, le PDG d’Acome, qui vient d’annoncer 25 millions d’euros d’investissement, dont 40% pour la production de câbles de puissance pour le marché de l’automobile, voit plus loin : « Nous sommes en train de nous battre sur des appels d’offre pour des véhicules qui vont sortir en 2023. »

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[CES 2022] Sony présente le nouveau prototype de sa voiture électrique

[CES 2022] Sony présente le nouveau prototype de sa voiture électrique

À l’occasion du Consumer Electronic Show (CES), qui prend place à Las Vegas du 5 au 7 janvier – fermé un jour plus[…]

06/01/2022 | SonyMoteurs électriques
« Le rotor de notre moteur à flux axial condense 10 ans de recherche », souligne Romain Ravaud de Whylot

« Le rotor de notre moteur à flux axial condense 10 ans de recherche », souligne Romain Ravaud de Whylot

« Le marché auto devrait se contracter de 40 % d’ici à 2050 pour espérer limiter le réchauffement à 2°C », estime Jacques Portalier du Shift Project

« Le marché auto devrait se contracter de 40 % d’ici à 2050 pour espérer limiter le réchauffement à 2°C », estime Jacques Portalier du Shift Project

Avec son nouveau lidar, Valeo veut accélérer la mise sur le marché des véhicules autonomes de niveau 3

Avec son nouveau lidar, Valeo veut accélérer la mise sur le marché des véhicules autonomes de niveau 3

Plus d'articles