Nous suivre Industrie Techno

Accroître l'efficacité énergétique des procédés industriels

Industrie et  Technologies
Un colloque, tenu à l'Ecole des Mines de Paris, a mis en avant des travaux de recherche visant à optimiser les pratiques industrielles en terme d'énergie pour faire face à la raréfaction des énergies fossiles, à l'augmentation du prix de l'énergie et à la


Ces enjeux - définir le chemin de transformation des matières premières aux produits finis qui soit le plus économe en énergie - sont un nouveau défi pour les ingénieurs et les chercheurs. Les innovations devront porter autant sur les technologies que sur les méthodologies et approches systèmes. Elles devront être le fruit d'une collaboration entre industriels, chercheurs, équipementiers, fournisseurs d'énergie, comme l'ont révélé les interventions.

L'industrie chimique, premier secteur industriel pour la consommation d'énergie en France, a montré sa capacité à faire des efforts à la suite des précédents chocs pétroliers. Les entreprises qui sont intervenues à ce colloque ont développé des démarches globales impliquant l'ensemble des acteurs en s'appuyant sur des programmes (Arkemaénergie) ou des structures créées à cet effet (Rhodia Energy Service). Dans le même esprit, EDF, en tant qu'acteur de l'efficacité énergétique, a dressé un état des lieux des consommations et des gisements d'efficacité énergétique dans l'industrie et évoqué quelques pistes et solutions propres au secteur de la chimie.

Les deux premières sessions de la journée  - Méthodologies, Outils et formations - ont permis aux chercheurs et concepteurs de logiciels de présenter les démarches innovantes développées auprès de l'industrie chimique ou agroalimentaire. Des marges de progrès existent. Les premiers résultats arriveront rapidement et permettront des économies de quelques %, déjà significatives et mobilisatrices. Des économies importantes sont possibles, mais elles nécessiteront des investissements importants.

Enfin, Michèle Pappalardo, Présidente de l'ADEME rappelant le nouveau dispositif promu en France, les certificats blancs, a fait un appel aux industriels de la chimie pour qu'ils élargissent le nombre d'opérations standards auxquelles les responsables accordent des certificats.

Ce colloque a été organisé par la FFC (Fédération Française pour les sciences de la Chimie), le CEP de l'Ecole des Mines de Paris et EDF, avec les parrainages de l'ADEME, des Ministères des Finances et de l'Industrie et du Ministère délégué à la Recherche et la Technologie. Il fait partie du projet "Chimie pour un développement durable" de la FFC. Le programme et les résumés des interventions sont disponibles sur le site de la FFC : http://www.ffc-asso.fr

Jean-François Prevéraud

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

C'est un nouveau scandale sanitaire. Après l'affaire des implants mammaires « PIP », une enquête du[…]

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

[Photo Tech] L’impression 3D mobile de bâtiments

[Photo Tech] L’impression 3D mobile de bâtiments

Plus d'articles