Nous suivre Industrie Techno

ABMI acquiert les activités transport d'Artemis

Industrie et  Technologies
Avec cette acquisition le groupe se renforce à la fois dans l'Ouest et dans le secteur ferroviaire.


Le groupe ABMI, spécialiste de l'ingénierie et des services, fort de plus de 1 000 collaborateurs répartis sur 21 implantations internationales, pour un chiffre d'affaires de 73 millions d'euros, vient d'annoncer la reprise des activités d'ingénierie dans le domaine du transport d'Artemis, société basée à Rochefort (17).

Cette acquisition va déboucher sur la création d'ABMI Ouest, une nouvelle entité qui, sera dirigée par Stéphane Castaldi, responsable des activités du groupe pour l'Ouest de la France.

L'objectif, dans les mois à venir, sera d'accélérer le développement, notamment sur les projets de tramway, TGV et AGV, tout en diversifiant les activités dans la région. Pour cela, il pourra s'appuyer sur la dizaine de collaborateurs déjà en place au sein de l'agence et dont l'expertise est reconnue, pour certains, depuis près de 20 ans par les principaux acteurs du secteur ferroviaire. Compte-tenu des projets en prospection, les effectifs devraient augmenter rapidement dans les mois à venir pour atteindre 50 personnes courant 2009.

Pour ABMI, cette opération s'inscrit dans la démarche de développement de ses compétences dans les différents secteurs de l'industrie initiée depuis plusieurs années. Elle marque également la volonté d'ABMI de renforcer sa présence sur la façade Atlantique puisqu'elle vient compléter les implantations déjà existantes à Toulouse, Nantes et Saint Nazaire.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.abmi-groupe.fr & http://www.artemis-id.com

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

C'est un nouveau scandale sanitaire. Après l'affaire des implants mammaires « PIP », une enquête du[…]

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

[Photo Tech] L’impression 3D mobile de bâtiments

[Photo Tech] L’impression 3D mobile de bâtiments

Plus d'articles