Nous suivre Industrie Techno

ABC améliore le pilotage de l'entreprise

FICHE COORDONNÉE PAR RIDHA LOUKIL rloukil@industrie-technologies.com

Sujets relatifs :

Inventée aux États-Unis en 1986, la méthode ABC (Activity Based Costing) est un outil d'amélioration du pilotage de l'entreprise basée sur la mesure des coûts des activités et des processus. Les informations qu'elle fournit servent à établir et suivre des indicateurs de performance. C'est une démarche analytique naturelle car basée sur l'observation des flux physiques et financiers de l'entreprise.

Les trois atouts de la méthode

Simple

Elle s'appuie sur un théorème simple que tout le monde peut appréhender : « les produits consomment des activités et les activités consomment des ressources ». C'est tout simplement l'application aux coûts de la démarche processus.

Adaptable

Elle peut être mise en oeuvre pour un processus de votre entreprise, un département ou toute l'entreprise. Selon les cas, elle complétera les outils de mesure des coûts déjà existants ou se substituera à eux.

Outil de pilotage

Elle enrichit le tableau de bord de performance de l'entreprise avec des indicateurs qui ont à la fois une dimension « qualité » car issus d'une analyse des processus et des activités, et une dimension « économique ».

À QUOI ÇA SERT ?

La méthode ABC sert à mesurer efficacement les coûts et les surcoûts des activités de votre entreprise dans une logique de processus.

Un outil de gestion analytique pertinent.C'est d'abord une méthode de comptabilité analytique basée sur les processus. Elle donne des règles pour affecter les coûts sur les activités de manière pertinente.Un réseau d'activités est construit. Chaque activité est cliente ou fournisseur et donc reçoit ou donne des prestations aux autres activités... ou aux clients de l'entreprise ! La notion de frais généraux fourre-tout disparaît.

Il mesure la performance des activités.Une fois le coût des activités identifié, on peut déterminer les coûts horaires et unitaires. C'est donc un instrument de mesure de la performance. Dans l'industrie, la méthode sera utilisée pour calculer les taux horaires de manière fiable.

Il mesure le coût des dysfonctionnements.La méthode donne une réponse sûre à la question « Combien coûtent mes dysfonctionnements ? », permettant d'orienter les choix des plans d'actions d'amélioration.

COMMENT LE METTRE EN OEUVRE ?

L'ABC doit être conduite comme un projet dans l'entreprise, associant toutes ses composantes.

La cartographie des processus est revisitée de façon à établir une liste homogène d'activités pour lesquelles on calculera les coûts. On identifie les ressources qu'elles consomment, en les regroupant en grandes familles.

Il faut ensuite traiter la « matière première » pour déverser les « ressources » sur les « activités ». Des informations extracomptables sont nécessaires, comme les temps passés par le personnel sur chaque activité, la surface des locaux, la consommation en énergie des principaux postes industriels, etc.

Les activités de support, doivent maintenant se déverser sur les autres activités. Là encore, on se posera la question de trouver l'« inducteur » le plus pertinent pour activer ce déversement interne.

Ce premier travail conduira à l'élaboration d'un modèle analytique de déversement.

Enfin, l'outil ABC déterminera la rentabilité des domaines d'activité stratégique de l'entreprise.

L'AVIS DE L'EXPERT

OLIVIER HUGUES

PDG DU CABINET

CODESIOM

CONSULTANTS ET AUTEUR

DU LOGICIEL ABC SAGA

« La démarche ABC est un projet complet d'amélioration du pilotage de l'entreprise. Elle permet de pointer du doigt toutes les insuffisances dans la collecte et le traitement de l'information. C'est donc un formidable outil d'amélioration du système d'information de l'entreprise et donc de fiabilisation des outils de pilotage. »

LES PIÈGES À ÉVITER

Les usines à gaz

Éviter de multiplier les activités, de détailler trop finement les ressources, ou de se lancer dans le traitement des « prestations réciproques ». Ne pas vouloir faire de l'ABC « comme dans les livres ». L'expérience montre que ces approches trop détaillées découragent car elles sont trop lourdes à mettre en oeuvre et à maintenir.

Le détournement de finalité

Cette démarche a pour but ultime d'évaluer la performance et la rentabilité globale de l'entreprise. C'est un outil de pilotage de direction. L'outil ABC n'est pas fait pour calculer des coûts de revient par article. Pour cela, les outils de GPAO sont plus adaptés. En revanche, ce sont les coûts unitaires issus de l'ABC qui viendront alimenter l'outil de GPAO, pour obtenir ainsi des résultats fiables.

Livre

Réconcilier la qualité et le contrôle de gestionLa démarche ABM : méthodes et outils pour mesurer les coûts et piloter la performance

Afnor Éditions 184 pages 30 euros

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0943

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2012 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Le standard de travail améliore la performance

Le standard de travail améliore la performance

Le standard de travail est le prérequis de la performance. Sans lui, point de référence possible pour le progrès et un risque accru pour la qualité du[…]

01/05/2012 |
PEP-Ergopro pour concilier performance et santé

PEP-Ergopro pour concilier performance et santé

HACCP : maîtriser la sécurité et la qualité des aliments

HACCP : maîtriser la sécurité et la qualité des aliments

Le TPDS pour développer un produit plus vite et moins cher

Le TPDS pour développer un produit plus vite et moins cher

Plus d'articles