Nous suivre Industrie Techno

ABB dope ses robots de logistique avec l’IA du californien Covariant

Alexandre Couto
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

ABB dope ses robots de logistique avec l’IA du californien Covariant

Grâce à l'intelligence artificielle mise au point par Covariant, les robots d'ABB peuvent manipuler des milliers de produits différents sans reprogrammation.

Le constructeur de robots ABB a annoncé le 25 février avoir conclu un partenariat avec la start-up californienne de l'intelligence artificielle Covariant. A la clé : des robots capables de s'adapter et de manipuler de nombreux produits pour les entrepôts du e-commerce.

Le roboticien ABB a annoncé le 25 février s’être associé à la start-up californienne Covariant, spécialiste de l’intelligence artificielle, pour équiper sa prochaine génération de robots « picker » (chargés d'attraper des objets) d’un système de reconnaissance des objets basé sur un système de vision et le machine learning, l'intelligence artificielle qui apprend à partir de données. Le dispositif permettra dans un premier temps de mettre en place des solutions d’exécution de commande, totalement autonomes, pour les entrepôts de e-commerce.

Manipuler des milliers de produits

Avec la croissance du marché de la vente par internet (+50 % en valeur dans les 5 prochaines années selon une étude du cabinet Statista), le nombre de préparation de commandes devrait rapidement augmenter. Selon ABB, il s’agit de tâches répétitives et fastidieuses pour lesquelles l’industrie peine à recruter. Les robots peuvent répondre à cette demande mais « ils ne possédaient pas jusqu’à présent l’intelligence nécessaire pour identifier et manipuler des dizaines de milliers de produits, dont le catalogue est en constante évolution ».

Pour répondre à ce nouvel enjeu, ABB a lancé l’année dernière une compétition qui a rassemblé 20 start-ups spécialisées dans les algorithmes et l’apprentissage machine. Le roboticien a imaginé 26 défis de préhension et de tri, en conditions réelles, pour évaluer la maturité des technologies.

Un apprentissage par renforcement

L’IA développée par Covariant s’est classée en tête de cette compétition. Un système de vision permet au robot d’analyser les objets à attraper (formes de ceux-ci, position dans le bac...)  et de définir la meilleure stratégie pour les manipuler. « Contrairement aux robots traditionnels qui maîtrisent des tâches spécifiques, liés à leur programmation, les systèmes utilisant l’IA de Covariant acquièrent des capacités générales comme une perception en 3D des objets, certaines règles de manipulation physique ou encore un système d’apprentissage prédéfini », met en avant Covariant sur son site internet.

Le système s’appuie sur un apprentissage par renforcement, permettant au robot de s’adapter à de nouvelles tâches au moyen d’un processus d'essais-erreurs limité à quelques étapes. « Avec cette méthode, les robots élargissent constamment la gamme des objets qu’ils peuvent saisir », souligne ABB dans un communiqué.

La première installation du système ABB et Covariant est déjà déployée chez Active Ants, l'un des principaux logisticiens pour les sociétés de commerce en ligne, situé à Utrecht, aux Pays-Bas.

Vers une robotique plus intelligente

Interrogé par le site web Fortune, Peter Chen, PDG de Covariant, a déclaré qu’à mesure que les roboticiens comme ABB pénètrent de nouveau marchés, « ils veulent créer des robots capables de s’adapter mieux que les robots qu’ils vendent généralement aux constructeurs automobiles ».

Selon le cabinet d’analyse Beroe, le marché de la robotique intelligente pourrait croître en valeur de 4 à 5 % par an pour atteindre 51,3 millions d’euros en 2021.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Batteries Li-ion : les défis qui attendent les futures gigafactories européennes

Batteries Li-ion : les défis qui attendent les futures gigafactories européennes

En lançant leurs usines géantes, les industriels européens devront combiner production à haute cadence et pilotage[…]

À Micronora, trois technos de mesure prometteuses pour un meilleur contrôle de l'impression 3D

À Micronora, trois technos de mesure prometteuses pour un meilleur contrôle de l'impression 3D

Contrôler un robot manipulant des outils ultra-flexibles

Fil d'Intelligence Technologique

Contrôler un robot manipulant des outils ultra-flexibles

Aux Assises de l'économie circulaire, industriels et pouvoirs publics veulent accélérer la transition écologique

Aux Assises de l'économie circulaire, industriels et pouvoirs publics veulent accélérer la transition écologique

Plus d'articles