Nous suivre Industrie Techno

A123 Systems annonce une avancée majeure dans les batteries lithium-ion

Hugo Leroux
A123 Systems annonce une avancée majeure dans les batteries lithium-ion

Une durée de vie beaucoup plus importante

© DR

La société américaine spécialiste des batteries lithium-ion vient de dévoiler sa nouvelle technologie Nanophosphate EXT. Plus opérante face aux températures de fonctionnement extrêmes, elle pourrait simplifier les packs de batteries pour véhicules électriques et conquérir de nouvelles applications.

Le fabricant de batteries lithium-ion A123 Systems vient d’annoncer une nouvelle technologie capable d’opérer à des températures extrêmes sans recourir à un système de contrôle thermique. Baptisée Nanophosphate EXT, elle permettrait de réduire le coût de chauffage ou de refroidissement des packs de batteries, offrant des perspectives nouvelles dans les applications de transports ou des télécoms.

D’après les tests effectués au centre de recherché sur l’automobile (CAR) de lUniversité d’Ohio, les cellules Nanophosphate EXT conserveraient 90 % de leur capacité initiale après 2 000 cycles de charge et décharge complets à 45°C. le centre s’attèle maintenant à caractériser leur tenue au froid. Selon les prévisions d’A123 Systems, les batteries délivreraient jusqu’à 20 % de puissance supplémentaire à une température de -30°C, par rapport aux technologies lithium-ion classiques.

Les batteries au plomb concurrencées

« Si nos test confirment également les capacités à basse température que laissent supposer les données d’A123, nous pensons que le Nanophosphate EXT pourrait représenter une avancée majeure pour l’électrification des transports », explique Yann Guezennec, chercheur au CAR et professeur en génie mécanique à l’Université d’Ohio.

Des batteries lithium-ion  plus puissantes à basse température pourraient notamment s’arroger le pré carré des robustes batteries au plomb. Ces dernières sont largement utilisées en tant que batteries de démarrage et comme constituant des système Stop and Start ou ceux permettant de récupérer l’énergie des véhicules au freinage des véhicules. Le Nanophosphate EXT pourrait de même conquérir d’autres applications comme l’alimentation de secours pour les antennes télécoms.

En éliminant le recours à un système de contrôle thermique, la technologie devrait en outre contribuer à réduire la complexité des packs de batteries. Avec à la clé une réduction du poids des véhicules et du coût total de possession des batteries. A123 Systems annonce le début de la production industrielle pour la première moitié de l'année 2013.

Hugo Leroux

Pour en savoir plus : http://www.a123systems.com/
 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Vasco 2 valide la culture de microalgues à partir des fumées industrielles de Fos-sur-Mer

Vasco 2 valide la culture de microalgues à partir des fumées industrielles de Fos-sur-Mer

Les deux années d’expérimentation de Vasco 2 ont permis de valider un procédé de culture de microalgues en eau douce[…]

[Bourget] Comment les sept directeurs techniques des grands de l’aéro prévoient de réduire les émissions de CO2

[Bourget] Comment les sept directeurs techniques des grands de l’aéro prévoient de réduire les émissions de CO2

Big data, Impression 3D, circuit de chaleur.. les innovations qui (re)donnent le sourire

Big data, Impression 3D, circuit de chaleur.. les innovations qui (re)donnent le sourire

[Reportage] L’île Saint-Nicolas des Glénan bientôt autonome en énergies renouvelables

[Reportage] L’île Saint-Nicolas des Glénan bientôt autonome en énergies renouvelables

Plus d'articles