Nous suivre Industrie Techno

A Toulouse, des étudiants ingénieurs développent un robot d'accueil pour une PME

A Toulouse, des étudiants ingénieurs développent un robot d'accueil pour une PME

Les étudiants de la filière Systèmes Robotiques et Interactifs SRI de Upssitech Toulouse planchent sur les fonctionnalités du robot Ziggy.

© Upssitech

Pendant 6 mois, les 22 étudiants ingénieurs en dernière année de la filière Systèmes Robotiques et Interactifs (SRI) de l'Upssitech, l'école d'ingénieurs interne de l'Université Toulouse 3 – Paul Sabatier, ont planché sur le développement d'un robot interactif d'accueil nommé Ziggy, pour le compte d'Eurécia.

 

Développer un robot capable d’accueillir les visiteurs, d’assurer une présentation de l’entreprise sur les salons professionnels ou encore améliorer la gestion des ressources humaines en entreprise… Tel était l’objectif des 22 étudiants ingénieurs de dernière année de de la filière système robotiques et interactifs (SRI) de l’Upssitech de Toulouse dans le cadre d’un projet de grande envergure (PGE) proposé pour la première fois par une PME, la société Eurécia. Cette dernière, éditrice de logiciels, est spécialisée dans les solutions 100% web de gestion administrative du personnel.

Sur la base d'un robot Pepper de la société SoftBank Robotics acquis par Eurécia, les étudiants ont ajouté toutes les fonctionnalités nécessaires à la concrétisation des tâches listées par l’entreprise. Le robot d’accueil « Ziggy » a été présenté le 23 février. Il est capable d’interagir avec les employés de l’entreprise et les visiteurs inconnus.

Distinguer les employés des visiteurs

Les premiers développements ont permis de concevoir un système autonome de reconnaissance des personnes et d'ajuster son comportement en fonction des deux catégories « salariés » ou « visiteurs ». Pour reconnaître ses interlocuteurs, le système de reconnaissance faciale s’appuie sur la base d’un stock d’images et d’un algorithme de score de confiance. Les étudiants ont aussi travaillé sur le développement de briques logicielles pour répondre à des fonctionnalités d'accueil personnalisé selon les profils de chaque visiteur.

Ziggy peut aussi être installé sur le stand d'Eurécia à l'occasion de salons professionnels pour assurer l'accueil des visiteurs, invités oralement à inscrire leur nom et leurs coordonnées sur la tablette du robot et proposer une présentation d'Eurécia, grâce à l'accès à un espace de stockage en ligne pour des vidéos et diaporama. « Le but est d'accroître l'attractivité et la visibilité de notre entreprise », souligne Pascal Grémiaux, fondateur et président d'Eurécia.

De nouvelles pistes de R&D pour Eurécia

Parmi les premières missions proposées à Ziggy : l'enregistrement des visiteurs, l'envoi d'un mail pour prévenir le bon interlocuteur de l'arrivée de son rendez-vous et des modules de conversation pour faire patienter le visiteur. « Les premiers tests sont positifs, Ziggy est expressif, il bouge, il est vite attachant et jamais perçu comme menaçant », précise Pascal Grémiaux. Toutefois, ces missions d'assistant personnel sont encore très limitées. « Il n'ouvre pas les portes et ne fait pas le café», résume avec humour Pascal Grémiaux.

« Ce projet a permis aux équipes d'Eurécia de se familiariser avec les robots et d'imaginer pour l'avenir de nouvelles pistes de business, même s'il faut reconnaître que les perspectives de revenus sont encore lointaine. Il s'agissait avant tout d'explorer la place des robots dans les entreprises de services et d'engager l'ensemble de nos salariés dans une démarche d'open innovation », explique Pascal Grémiaux. Pour aller plus loin, la société a mis en place une équipe dédiée et prévoit de renforcer ses liens avec l'université pour engager de nouveaux projets de recherche et développement. 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

EMO 2019 : la fabrication additive sur le territoire de la machine-outil

EMO 2019 : la fabrication additive sur le territoire de la machine-outil

L'EMO, rendez-vous international dédié aux machines d'usinage, se tient du 16 au 21 septembre à Hanovre.[…]

Robotique industrielle : un chiffre d’affaires mondial record de 16,5 milliards de dollars en 2018

Robotique industrielle : un chiffre d’affaires mondial record de 16,5 milliards de dollars en 2018

Photovoltaïque européen, superalliages, smart-city… les meilleures innovations de la semaine

Photovoltaïque européen, superalliages, smart-city… les meilleures innovations de la semaine

Cinq start-ups de l'impression 3D à l'honneur du prochain salon Formnext 2019

Cinq start-ups de l'impression 3D à l'honneur du prochain salon Formnext 2019

Plus d'articles