Nous suivre Industrie Techno

A Paris, Samsung déploie une entreprise augmentée et … éphémère

A Paris, Samsung déploie une entreprise augmentée et … éphémère

© Samsung

Au cœur de Paris, Samsung propose dans un espace de 850 mètres carrés de s’immerger dans différents cas d’entreprises "augmentées". Au premier étage, le Lab Manufacturing met en avant les solutions que Samsung Business et ses partenaires proposent pour le monde industriel. Visite guidée.

Un cabinet médical où des casques de réalité virtuelle côtoient les stéthoscopes, une salle de brainstorming dans laquelle trône une table tactile géante, un salon de coiffure équipé de la technologie Lifi et d’écrans-miroirs, un laboratoire où l’opérateur peut s’immerger dans une ligne de production pour se former… Voici quelques exemples de ce à quoi pourrait ressembler l’entreprise du futur selon Samsung Business.

850 m² d'immersion dans l'entreprise augmentée

 A l’occasion de la deuxième édition de son Innovation Week, la firme sud-coréenne a investi un espace de 850 m² en plein cœur de Paris. Ouvert du 9 au 13 mai prochain, le lieu propose aux visiteurs une immersion dans ce que le géant coréen appelle « l’entreprise augmentée ». Une centaine de produits, développés par Samsung et 60 entreprises partenaires, y sont mis en scène à travers plusieurs thématiques, dont la production industrielle.

Situé au premier étage, le  Lab Manufacturing met en avant les solutions que Samsung et ses partenaires proposent pour le monde industriel. Au fond de la pièce, un mannequin est équipé d’une ceinture, développée par Geosecure, qui permet de calculer la verticalité d’un travailleur isolé. Doté d’une carte GSM, l’accessoire permet d’envoyer une alerte à l’entreprise en cas d’accident.

La réalité virtuelle pour former les opérateurs

Sur la table plusieurs dispositifs visent à améliorer la formation des opérateurs. Une tablette sur laquelle est installée une application de visualisation 3D, développée par SAP, permet d’examiner sous toutes les coutures différentes pièces de motorisation. « Il est possible de proposer cette solution sur une tablette Samsung car celle-ci embarque suffisamment de puissance de calcul et est équipée d’un écran dont la qualité permet de zoomer sans que l’image ne se pixélise », précise un ambassadeur de Samsung.

A côté, un casque Gear VR propose, quant à lui, de se plonger dans une ligne de production. Ici, la solution a été développée pour le spécialiste du recyclage Paprec. Elle permet, par exemple, à l’opérateur en formation de visualiser en amont où se situent les risques potentiels. A terme, Samsung projette de décliner ce type de service dans tous les domaines. Et pour faciliter son déploiement, le Sud-coréen mise sur la Gear 360,  sa nouvelle caméra capable de capturer des vidéos à 360° avec une définition de 3 840 x 1 920, à l’aide de deux capteurs CMOS de 165 mégapixels chacun.

« Outre les solutions matérielles, Samsung voit son avenir dans les solutions logicielles », souligne le même ambassadeur. Même si elle est moins visible que les casques de réalité virtuelle et les tablettes, la plate-forme Artik Cloud devrait ainsi jouer un rôle clé dans l’industrie augmentée. Elle permet de faire communiquer entre eux des objets qui ne parlent pas le même langage pour faire émerger de nouvelles applications. 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Tribune] Le jumeau numérique est au cœur de l’usine 4.0

[Tribune] Le jumeau numérique est au cœur de l’usine 4.0

Grâce à des capteurs posés sur les machines physiques et à des outils de lachine learning et d’IA, les industriels[…]

[Dossier IA] l'outil derrière le buzz de l'intelligence artificielle

[Dossier IA] l'outil derrière le buzz de l'intelligence artificielle

Snake, le ransomware qui attaque l'usine

Snake, le ransomware qui attaque l'usine

#BuildforCOVID19 : l’OMS lance un hackathon express en ligne pour lutter contre la pandémie

#BuildforCOVID19 : l’OMS lance un hackathon express en ligne pour lutter contre la pandémie

Plus d'articles