Nous suivre Industrie Techno

A Marseille, l’Inserm invente une électrode 100% biocompatible pour mieux mesurer le cerveau

Juliette Raynal

Sujets relatifs :

, ,
A Marseille, l’Inserm invente une électrode 100% biocompatible pour mieux mesurer le cerveau

© DR

[Laboratoires de recherche] 

Au sein de l’Inserm, les équipes du professeur Christophe Bernard travaillent sur une électrode 100% biocompatible, faite à partir de carbone. Doté de transistors organiques, le support est épais de quelques microns. Il est également extrêmement souple et très résistant. Des propriétés qui conduisent Christophe Bernard à le comparer à un film de cellophane.

Testée sur l’animal, cette électrode permet d’enregistrer l’activité cérébrale avec dix fois plus de précision que les systèmes non-invasifs (électrodes posées sur la tête). Cette innovation permet également de répondre aux problèmes que posent les implants classiques. En effet, pour s’intégrer durablement dans un tissu vivant, comme le cerveau, l’implant doit en imiter les propriétés mécaniques  En d’autres termes, il doit être fin, flexible et étirable. Or, aujourd’hui, les principaux implants neuronaux utilisés sont rigides et provoquent, avec le temps, des lésions ou des rejets.  

Les signaux enregistrés grâce à l’électrode permettent de prédire une crise d’épilepsie, de relier un œil artificiel aux régions du cerveau qui traitent l’information visuelle ou encore de commander des exosquelettes par la pensée pour les personnes paralysées. 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Une nano-antenne en or pour produire un faisceau lumineux

Une nano-antenne en or pour produire un faisceau lumineux

Générer un faisceau lumineux grâce à une nano-antenne alimentée électriquement : voilà la[…]

Les villes apprennent à gérer le multilangue sur leur réseaux

Dossiers

Les villes apprennent à gérer le multilangue sur leur réseaux

"Il faut se lancer dans l'innovation parcimonieuse", lance Alain Cappy, ancien directeur de l'IEMN et de l'Ircica

Interview

"Il faut se lancer dans l'innovation parcimonieuse", lance Alain Cappy, ancien directeur de l'IEMN et de l'Ircica

Grâce au neuromorphique, la rétine artificielle de Prophesee réinvente la vision

Grâce au neuromorphique, la rétine artificielle de Prophesee réinvente la vision

Plus d'articles