Nous suivre Industrie Techno

A Lyon, Stanley Robotics déploie ses robots voituriers sur le parking de l'aéroport

A Lyon, Stanley Robotics déploie ses robots voituriers sur le parking de l'aéroport

Aéroport Lyon St Exupéry (69). 12/02/2019. Robot voiturier Stanley Robotics

© Fred Margueron

Pour répondre au besoin croissant de places de parking, Aéroports de Lyon et Vinci Airports ont déployé jeudi 14 mars quatre robots-voituriers de Stanley Robotics sur le parking extérieur P5+ de l'aéroport Lyon Saint-Exupéry. Pour le moment, 500 places sont disponibles.

C'est une pépite française née dans le fablab Usine IO. Stanley Robotics a déployé jeudi 14 mars quatre robots-voituriers sur le parking extérieur P5 de l'aéroport Lyon Saint-Exupéry, en partenariat avec Aéroports de Lyon et Vinci Airports. Ces plateformes vont permettre de garer jusqu'à 500 véhicules en tout autonomie. Pour cela, il suffit – à partir de l'application dédiée – de réserver une place sur le store d'Aéroports de Lyon et de déposer sa voiture dans l'un des 12 boxes prévu à cet effet. Pour continuer son voyage, une navette est disponible à proximité. « Quand vous réservez une place, vous renseignez l'heure de vos vols de départ et d'arrivée. Cela nous permet de ranger les véhicules en fonction des heures de retrait et d'anticiper la restitution » nous explique Edouard Petit de Stanley Robotics.

Les robots prennent en charge des véhicules d'une longueur maximum de 6 mètres et d'un poids de 3 tonnes. « Une intelligence artificielle déportée gère la flotte de robots » ajoute le représentant de Stanley Robotics. « Cette intelligence possède la cartographie du parking et garde en mémoire chaque voiture et déplacement. Ainsi chaque robot autonome va se déplacer, prendre les ordres et informer de ses états à l'intelligence générale qui pilotera l'ensemble de la flotte. » Les robots quant à eux disposent de capteurs leur permettant de détecter la présence d'autres robots et de ne pas entrer en collision.

Stanley Robotics n'en est pas à sa première : en janvier 2015, ses trois entrepreneurs ont mis au point la première version de «Stan » pour montrer la faisabilité technique du service. Fin 2015, le premier projet débute avec les Aéroports de Paris avec l'installation d'un robot dans le parking intérieur (PEF) de l'aéroport Roissy Charles de Gaulle. En 2017, il signe un partenariat avec les Aéroports de Lyon pour mettre au point les quatre Stan aujourd'hui présents sur le parking P5.

En vidéo, la démonstration du parking autonome par Stanley Robotics :

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Egaliseur hybride, constellation Starlink, mobilité hydrogène... les meilleures innovations de la semaine

Egaliseur hybride, constellation Starlink, mobilité hydrogène... les meilleures innovations de la semaine

Quelles sont les innovations qui vous ont le plus marqués au cours des sept derniers jours ? Cette semaine, vous avez apprécié[…]

À Barcelone, OnRobot plaide pour une robotique plus accessible

À Barcelone, OnRobot plaide pour une robotique plus accessible

Pour bien commencer la semaine : l’Occitanie accélère sur la mobilité lourde à hydrogène

Pour bien commencer la semaine : l’Occitanie accélère sur la mobilité lourde à hydrogène

Les robots s'attaquent aux chantiers

Les robots s'attaquent aux chantiers

Plus d'articles