Nous suivre Industrie Techno

A l’ouest... du nouveau dans les plastiques

Industrie et Technologies
Angers, 11 au 14 mai. Pour sa deuxième édition, le salon Go Plast a rassemblé les donneurs d’ordre de l’automobile, l’emballage, l’aéronautique, l’électronique… Panorama des nouveautés expo

Pour sa deuxième édition, Go Plast semble avoir résolument trouvé ses marques : de 210 exposants en 2001 (pour la première mouture), le salon est passé cette année à 315 exposants. Le concept de salon régional semble séduire : près de 40 % des exposants sont originaires du grand ouest.

Au programme : tout ce qui se fait de nouveau en termes de matières plastiques, de machines de transformation et d’outillages.

1. Matériaux

 Eurocompound Polymers lance le service «Ecogran Plus» qui permet à un transformateur d’optimiser sa consommation de matières premières. Le principe d’Eurocompound consiste à racheter aux plasturgistes l’ensemble de leurs chutes de production et leurs plastiques non consommés selon une grille établie en fonction de la qualité (granulés, broyés, pièces et purges). Ce service clé en main permet d’atteindre le « zéro déchet plastique » car il est réalisé selon le rythme qui convient au plasturgiste.

 Le compoundeur hollandais Wittenburg BV produit des formulations sur-mesure sous la marque Cawiton. Ces compounds sont disponibles dans des duretés de 1 à 98 Shore A dans différentes couleurs ou transparents. Ces matériaux sont stérilisables à 121 °C et supportent des températures comprises entre -50 et 140 °C. Les propriétés « soft touch » de ces matériaux leur ouvrent notamment le secteur des poignées ergonomiques.

 2. Machines de transformation

 Arburg présente a Go Plast sa plus grosse presse à injecter : l’Allrounder 820 S dotée d’une force de fermeture de 4000 kN et équipée d’un robot Multilift H. Cette machine se caractérise par son passage entre colonnes de 820 mm. Le poids maximal de matière injectable est de 826 g de polystyrène.
Cette presse dispose en outre d’un système d’ajustement automatique de la hauteur du moule. Le démoulage horizontal des pièces permet un gain de temps au niveau du cycle de fabrication.

 Billion expose son procédé IMA (In mould assembly) qui permet -dans un même outillage- l’injection de deux pièces complémentaires, la pose d’un insert et l’assemblage définitif de l’ensemble par surmoulage, clipsage, rivetage ou ajustement.
Au salon, le principe était illustré sur une presse de 200 tonnes bi-matières avec du polystyrène cristal. Ce concept set également intéressant pour le moulage de polyamides renforcés, des polyoléfines et aussi des polyacétals (POM).

 BMB propose un centre complet de production constitué d’une presse à injecter KW 16PI/700 de 160 tonnes, d’un moule à deux empreintes et d’un robot pour « In mould labelling ». Les pièces sont produites avec un temps de cycle inférieur à 3,6 secondes. La machine est prévue pour travailler avec un robot à entrée latérale qui prend 0,4 seconde pour insérer les deux étiquettes dans les cavités du moule.

 Chez Engel, il est question de presse à injecter électrique. La presse Victory Electric utilise donc des servo-moteurs électriques de haute précision pour les mouvements d’injection et de dosage. Cette gamme de machine est disponible entre 60 et 150 tonnes de force de fermeture.

 Reifenhauser présente sa gamme de machines d’extrusion mono- et double-vis (parallèles et coniques) destinées à la production de profilés par extrusion et co-extrusion. Sur le salon, une extrudeuse mono-vis de 35 mm de diamètre munie du système «Reitorque» présente la particularité de fonctionner sans réducteur. D’où des avantages en termes de maintenance, de compacité, de réduction de bruit et de rendement.

3. Outillages

 Fabricant de machines de rechargement par laser pour la réparation d’outils et de moules, Alfa Laser présente son développement le plus récent : le système ALM 150 Mobil conçu pour le traitement de grands moules. La commande de cet appareil est très simple : le bras du laser est tourné sur l’outil et la partie à réparer est visée au moyen d’un microscope binoculaire. Le processus débute simplement en déclenchant l’impulsion laser.

Charlyrobot présente une génération de mini-fraiseuses à commande numérique : Charly4U. Cette installation compacte est adaptée aux opérations de gravure, de découpe et de perçage. Elle est également utilisable en fin de production pour la reprise des pièces (ébavurage) ou encore dans les services qualité pour la découpe d’éprouvettes de traction.

Spécialiste de la décoration dans le moule, MAF 3 propose un service complet et intégré de conception du moule d’injection. Parmi ses derniers développements : les pièces rétro-éclairées, des effets électroluminescents, des inserts soft-touch, des inserts en tissus. Sa technologie de décoration dans le moule s’applique à toute pièce d’aspect pour l’automobile, la téléphonie, les cosmétiques, les sports et loisirs…

Michel Le Toullec

Site des entreprises citées
- Eurocompound Polymers : www.eurocompound.fr
- Wittenburg BV: www.wittenburgbv.nl
- Arburg: www.arburg.fr
- Billion: www.billion.fr
- BMB: www.bmb-spa.com
- Engel: www.engel.at
- Reifenhauser: www.reifenhauser.com
- Alfa Laser: www.alfalaser.de
- Charlyrobot: www.charlyrobot.com
- MAF 3: www.maf3.com

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Avec le projet AMPLI, réalité augmentée et simulation optimisent le thermoformage

Avec le projet AMPLI, réalité augmentée et simulation optimisent le thermoformage

Rassemblant 5 partenaires industriels et académiques, le projet AMPLI arrive bientôt à son terme. Il vise à utiliser les[…]

Avec Total et Lanzatech, L’Oréal produit un flacon en plastique à partir de rejets industriels

Avec Total et Lanzatech, L’Oréal produit un flacon en plastique à partir de rejets industriels

Lactips pose la première pierre de son usine de bioplastiques à base de lait

Lactips pose la première pierre de son usine de bioplastiques à base de lait

Dans les Alpes-Maritimes, des camions bennes carburent aux plastiques

Dans les Alpes-Maritimes, des camions bennes carburent aux plastiques

Plus d'articles