Nous suivre Industrie Techno

A Innorobo, des petits robots imprimés en 3D explorent la planète rouge

A Innorobo, des petits robots imprimés en 3D explorent la planète rouge

© Juliette Raynal pour Industrie & Technologies

Le salon Innorobo accueillait, mercredi 25 mai, la finale du concours Mission on Mars Robot Challenge. Organisé pour la troisième fois, ce concours de programmation robotique consiste à optimiser la stratégie de navigation d'un petit robot, imprimé en 3D et inspiré d'un rover, pour qu'il réalise la mission d’exploration la plus rapide et intelligente possible. Nous avons rencontré une équipe finaliste. Reportage.

« On ne croyait pas du tout être sélectionnés. On savait très bien qu’il y avait beaucoup d’élèves-ingénieurs qui participaient à la compétition », confie Franck Giton, professeur de mathématiques. Passionné d’informatique et de programmation, il s’est inscrit, en mars dernier, avec deux de ses fils à la troisième édition du concours Mission on Mars Robot Challenge, organisé par la société MathWorks.

Nous le rencontrons mercredi 25 mai au salon Innorobo, qui se tient actuellement à Paris. Sa petite équipe familiale compte parmi les 12 finalistes sélectionnés pour disputer les phases de qualifications afin de participer à la grande finale du challenge. « Au total, 551 équipes de 54 pays ont participé » raconte fièrement Cynthia Cudicini, responsable des ingénieurs d'application chez MathWorks. Sur les 12 finalistes, on retrouve quatre équipes françaises, trois équipes espagnoles, trois équipes britanniques, une italienne et une néerlandaise.

Optimiser un algorithme de navigation

L’objectif du concours consiste à optimiser la stratégie d’exploration d’un petit robot, inspiré d'un Rover, sur la planète Mars. Lors de la finale, celle-ci est représentée par quatre arènes rouges en carton, disposées au coeur du salon Innorobo. Dans les détails, chaque robot doit effectuer un parcours, le plus rapidement possible, en passant par des cibles précises matérialisées par des marques vertes, tout en évitant des obstacles.

Lors des inscriptions en ligne, en mars dernier, chaque équipe a reçu un modèle numérique du petit robot ainsi qu’un algorithme de navigation. « Nous devions optimiser cet algorithme en fonction des capteurs dont disposait le robot pour qu’il découvre les pastilles vertes le plus rapidement possible », raconte Franck Giton. Une fois le travail réalisé, chaque équipe a envoyé son modèle aux organisateurs, qui ont effectué un classement selon leur efficacité.

Intéresser les enfants à la robotique

« Les équipes sélectionnées ont découvert pour la première fois le robot ce matin. Ils ont eu toute la matinée pour tester leur algorithme sur le terrain et affiner les paramètres de leur modèle », explique Cynthia Cudicini. En partie imprimé en 3D, le robot embarque une carte Arduino, une carte Raspberry Pi, une caméra et un capteur infrarouge.

Pourquoi avoir organisé ce concours ? « La société MathWorks édite des logiciels de calculs mathématiques. Elle a  lancé ce concours il y a trois ans pour tenter de toucher un plus large public », répond Cynthia Cudicini. Pour Franck Giton, cette compétition constitue surtout un moyen ludique d’intéresser ses enfants au monde de la robotique. « Soyons clairs, c’est moi qui ai fait le plus gros du travail », précise-t-il en souriant. « Mais ce qui est important, c’est que je pense qu’ils (ses fils, ndlr) ont compris la logique », ajoute-t-il. Les premières phases de qualifications vont commencer. C’est l’effervescence, nous les laissons se concentrer. 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

À Barcelone, OnRobot plaide pour une robotique plus accessible

À Barcelone, OnRobot plaide pour une robotique plus accessible

A l'occasion de l'inauguration des locaux de sa division Europe du Sud, le 7 novembre à Barcelone, le spécialiste des[…]

12/11/2019 |
Pour bien commencer la semaine : l’Occitanie accélère sur la mobilité lourde à hydrogène

Pour bien commencer la semaine : l’Occitanie accélère sur la mobilité lourde à hydrogène

Les robots s'attaquent aux chantiers

Les robots s'attaquent aux chantiers

Ariane 6, bus électrique, Volkswagen ID.3… les meilleures innovations de la semaine

Ariane 6, bus électrique, Volkswagen ID.3… les meilleures innovations de la semaine

Plus d'articles