Nous suivre Industrie Techno

A huit et neuf ans, ils créent une appli pour tirer parti de l'open data

1 commentaire

1 commentaire

- 26/02/2014 09h:55

Magnifique ce que font ces enfants, quelle générosité dans leur comportement. Qu'ils la garde dans leur future vie, ça changera de la période actuelle.

Répondre au commentaire | Signaler un abus

A huit et neuf ans, ils créent une appli pour tirer parti de l'open data

Deux enfants viennent de recevoir un prix d'entreprenariat pour avoir développé une application mobile qui exploite les données fournies par des grandes villes dans le cadre d'une politique d'open data afin de savoir quels évènements vont y avoir lieu.

Ils n'ont que 9 et 8 ans, respectivement, et pourtant William Colglazier et Alexander Glidden viennent de recevoir un prix "Global Entrepreneur" de la part de Geert Bourgeois, Ministre flamand des TIC, et Richard Kerby, Conseiller eGouvernement des Nations-Unies. Ils l'ont reçu le 18 février lors des Data Days 2014, trois jours de conférences en Belgique dédiés à l'Open Data. Ce prix récompense la création de leur application mobile @Me-on-the-Move, créée dans le cadre du projet européen Citadel on the Move, auquel participent les villes d’Issy-les-Moulineaux, de Gand, d’Athènes et de Manchester.

"L’ambition du projet Citadel on the Move est de faciliter l’accès à l’Open Data afin que tout le monde puisse créer des applications qui fonctionnent au-delà des frontières de chaque pays" résume Geert Mareels, Responsable de l’agence numérique dédiée à l’e-gouvernement du gouvernement régional flamand et Coordinateur du projet Citadel.

La partie la plus difficile du projet a été de récupérer les données au bon format, d'après William. Les deux garçons ont utilisé les manuels créés par le projet Citadel on the Move pour aider les agents des administrations publiques à comprendre ce qu'est l'Open Data. Une fois les données voulues obtenues, ils ont pu utiliser les outils conçus par les équipes techniques du projet européen pour concevoir une application mobile qui combine les données ouvertes de York, Holyoke et Cape Town avec les données ouvertes fournies par les villes-pilotes du projet (Athènes en Grèce et Gand en Belgique).

Ils ont l’intention de faire don de leur prix à une école sud-africaine située près Cape Town, pour que les élèves soient équipés d'ordinateurs.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Avec AI4GEO, CS Group veut créer un Google Earth Engine augmenté

Avec AI4GEO, CS Group veut créer un Google Earth Engine augmenté

Lancé le 10 décembre pour une durée de 4 ans et porté par CS Group, le projet AI4GEO a pour but de créer une[…]

12/12/2019 | 3DEspace
L'open source séduit toujours plus les entreprises françaises et s'impose pour l'IA et la blockchain

L'open source séduit toujours plus les entreprises françaises et s'impose pour l'IA et la blockchain

Pour bien commencer la semaine : Chez Renault, un jumeau numérique pour optimiser la production

Pour bien commencer la semaine : Chez Renault, un jumeau numérique pour optimiser la production

Avec le jumeau numérique de Cosmo Tech, Renault optimise sa production de moteurs

Avec le jumeau numérique de Cosmo Tech, Renault optimise sa production de moteurs

Plus d'articles