Nous suivre Industrie Techno

A Annecy, un incubateur pour booster l'ingénierie sportive

Vincent Charbonnier

Sujets relatifs :

, ,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

A Annecy, un incubateur pour booster l'ingénierie sportive

L’incubateur Annecy Base Camp (Haute-Savoie) lance son deuxième appel à candidatures.

© DR

L’incubateur Annecy Base Camp (Haute-Savoie) lance un nouvel appel à candidatures à partir du 1er février. Les porteurs de projet ont jusqu’au 17 mars pour déposer leur dossier. 10 seront sélectionnés mi-avril pour intégrer ce dispositif d’accompagnement à la création d’entreprise dans les domaines du sport et de l’outdoor, unique en Europe.

On n’en est encore qu’au stade de l’échauffement. Mais le coup de sifflet du lancement de l’appel à candidatures de l’incubateur Annecy Base Camp est prévu le 1er février. Le résultat de cette course, la désignation des heureux gagnants aura lieu mi-avril, la clôture des inscriptions étant fixée au 17 mars.

Tout projet porteur de développement économique

Tout projet dans les domaines du sport et/ou de l’outdoor est éligible, quelle que soit sa localisation géographique. Il n'est par ailleurs pas obligatoire d’avoir créé sa société pour candidater. L’incubateur d’Annecy (Haute-Savoie) est accessible dès la phase d’anté-création. Le comité de sélection évaluera avant tout le potentiel économique du projet et sa capacité à créer des emplois sur son territoire, le caractère innovant de la solution proposée aux utilisateurs et clients et le respect des valeurs environnementales et de développement durable, précise le règlement.

Un foyer de 370 entreprises

Annecy Base Camp est le premier incubateur européen exclusivement tourné vers les industries du sport et de l’outdoor. L’accompagnement proposé fait appel à plus de 100 entreprises de ces filières. A l’initiative de ce dispositif : Outdoor Sport Valley (OSV). Basée à Annecy (Haute-Savoie), cette association regroupe quelque 370 entreprises des industries du sport et de l’outdoor représentant 480 marques, 75 000 emplois, parmi lesquels Petzl, Salomon, Raidlight - Vertical.

Coworking puis pépinière

L’accompagnement des porteurs de projet se déroule en deux phases : en espace de coworking, puis en pépinière. La première phase, d’une durée de 20 mois, permet au néo-entrepreneur de passer de l’idée à la commercialisation du produit, de « dégager sa proposition de valeur, construire le modèle économique, tester le concept sur son marché, définir l’identité de marque, établir son offre et développer son produit ou service », détaille Guillaume Bouvaist, responsable de l’incubateur. Après sa création effective, la société peut bénéficier de 12 mois supplémentaires d’hébergement en pépinière pour « améliorer son ancrage et son développement ».

Sur les traces de la start-up toulousaine Saola

Annecy Base Camp a déjà accueilli sept porteurs de projet, dans les domaines du textile et de l’informatique, notamment le concepteur d’un logiciel d’aide à la gestion administrative destinée aux guides de haute et montagne. Une seule société implantée à Toulouse a été créée pour l’instant : Saola. Son projet : lancer une marque française de référence de chaussure lifestyle outdoor écoconçue, qui reversera une partie de ses bénéfices à des associations.

Pour Guillaume Linossier, son fondateur, le rôle de l’incubateur annécien a été déterminant pour « rencontrer de nombreux experts et partenaires qui lui ont fait bénéficier de leurs expériences et de leurs conseils ». Il lui a également permis « de donner du rythme, de fixer des échéances indispensables au bon démarrage de l’entreprise ».

Vincent Charbonnier

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Avec Pando, l'Isae-Supaero muscle sa puissance de calcul

Avec Pando, l'Isae-Supaero muscle sa puissance de calcul

Pour accompagner le développement de ses projets de recherche et conforter l'excellence de ses équipes, l'Isae-Supaéro[…]

IMT Mines Alès veut accélérer l'innovation à Toulouse et ailleurs

IMT Mines Alès veut accélérer l'innovation à Toulouse et ailleurs

La robotique agricole en forum international à Toulouse

La robotique agricole en forum international à Toulouse

L' Ecole nationale d'Ingénieurs de Tarbes prend le virage de l'industrie 4.0

L' Ecole nationale d'Ingénieurs de Tarbes prend le virage de l'industrie 4.0

Plus d'articles