Nous suivre Industrie Techno

7. ISPA / CDP LABORATOIRES Une unité modèle de sachets et films médicaux

Michel Le Toullec

Sujets relatifs :

Fruit de ce partenariat, la nouvelle unité de production Extrutech devrait ouvrir ses portes courant 2005.

C'est l'histoire d'un partenariat dont l'ambition n'est rien moins que la création d'une nouvelle unité de production. L'entreprise impliquée est CDP Laboratoires, fabricant d'emballages, films et sachets médicaux (Gacé, Orne). L'école d'ingénieurs est l'Institut supérieur de plasturgie d'Alençon (Ispa). Les deux partenaires, éloignés de seulement 45 km, se connaissent déjà. « Nous avons à plusieurs reprises réalisé des prestations d'analyses pour l'entreprise, explique Christian Gondard, responsable scientifique de l'Ispa. Et c'est vers nous que CDP Laboratoires s'est tourné pour mener à bien son projet Extrutech d'unité de fabrication de sachets et de films à usage médical en maîtrise d'ambiance. » Le concept d'une maîtrise d'ambiance sur la totalité de la ligne de fabrication - depuis l'arrivée de la matière sous forme de granulés jusqu'à l'emballage final des sachets ou des bobines de film - est alors totalement nouveau pour l'entreprise.

Deux procédés sont mis en balance

Ce programme, d'un montant de 150 000 euros, a duré environ un an. Deux enseignants, chercheurs de l'Ispa, ont d'abord contribué à aider l'entreprise à faire son choix en termes de matériaux. « De notre étude ressortait que seul un polypropylène (PP) de catalyse métallocène pouvait a priori remplir l'ensemble du cahier des charges. En particulier sur des points clés comme la scellabilité, la pelabilité sur un ensemble de supports et la tenue à la stérilisation (à la vapeur à 140 °C, aux rayons gamma et à l'oxyde d'éthylène). Les tests de résistance à toutes ces conditions ont été réalisés dans nos laboratoires. L'un des autres atouts des films PP métallocène est qu'ils sont monocouches, alors que tous les autres films présents sur le marché sont multicouches, ce qui complique leur recyclage. »

L'autre mission des chercheurs de l'Ispa a été ensuite de conseiller CDP Laboratoires sur le procédé de fabrication des films. « Deux procédés ont été mis en balance : l'extrusion Cast en monocouche monomatière et l'extrusion gonflage tricouche bimatière de type polyéthylène/polyamide. »

Sur la base de ces travaux, CDP Laboratoires va maintenant décider des choix techniques qu'elle retiendra pour la future unité, dénommée Extrutech. Elle devrait ouvrir en 2005 pour un investissement de 4 millions d'euros environ. « Le PP métallocène présente des atouts sérieux ainsi que l'extrusion Cast : nous allons le tester pour voir s'il convient pour les cadences industrielles que nous envisageons », précise Albert Léonard, PDG de CDP Laboratoires.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0852

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2003 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies