Nous suivre Industrie Techno

64 technologies novatrices à portée de clic

64 technologies novatrices à portée de clic

Chaque technologie innovante faite l'objet d'une fiche récapitulative

© DR

La SATT Sud Est met en ligne un e-catalogue regroupant des technologies innovantes issues des établissements de recherche publique de PACA et Corse. Elle facilite aussi le contact entre industriels et chercheurs, ainsi que les études de faisabilité.

La Société d’accélération du transfert de technologies Sud-Est (SATT Sud-Est) vient de mettre en ligne un portefeuille de technologies innovantes issues des établissements de recherche publique de PACA et Corse qui en sont actionnaires. Ce e-catalogue intègre dès son lancement 64 technologies à la disposition des entreprises et des partenaires de la SATT Sud-Est. Il facilite ainsi l’accès à des innovations, issues de laboratoires de recherche internationalement reconnus, et qui peuvent leur être transférées sans risque et à moindre coût.

« Moins de 2 ans après le lancement de notre activité, nos résultats sont très positifs : nous avons déjà concédé 12 licences d’exploitation, et le rythme s’accélère. La mise en ligne de notre e-catalogue constitue une étape majeure. Dorénavant, toute entreprise sait, en quelques clics, si une technologie peut l’intéresser », explique Didier Noël, directeur exécutif, Licensing & Création d’entreprises de la SATT Sud-Est :

Sur le site de la SATT Sud-Est, chaque technologie fait l’objet d’une fiche téléchargeable, parfois d’une démonstration vidéo ou logicielle. L’interface utilisateur du catalogue permet aux responsables recherche & développement et aux patrons des PME/PMI, d’identifier très facilement les technologies qui peuvent les concerner et de créer leur compte utilisateur.

Faciliter les rencontres

Ce e-catalogue comprend 23 technologies dans le domaine de la santé et des technologies du vivant, et 41 dans le domaine des matériaux, de l’environnement et de l’information, qui regroupe principalement les sciences pour l’ingénieur et les TIC. Il s’enrichit de nouvelles technologies tous les mois.

Quand l’industriel a identifié les technologies qui peuvent conférer un avantage concurrentiel à son offre, il lui suffit d’entrer en contact avec un business développeur de la SATT Sud-Est. Si nécessaire, ils mettent au point ensemble un projet de développement, avec un cahier des charges qui en précise les critères de succès.

Pendant la maturation partenariale, la SATT Sud-Est prend en charge l’ensemble des coûts générés par le programme (salaires des ingénieurs, équipements, prestataires, etc.). Si les critères de succès ne sont pas atteints, rien n’est facturé à l’entreprise. A l'inverse, s'ils sont atteints, la SATT Sud-Est refacture à l’entreprise les frais qu’elle a engagés, mais bien en dessous du coût de revient du programme.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.sattse-technologies.com

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Le Forum on AI for Humanity met sur orbite le Partenariat mondial sur l'intelligence artificielle

Le Forum on AI for Humanity met sur orbite le Partenariat mondial sur l'intelligence artificielle

Le Global Forum on AI for Humanity, qui s'est tenu du 28 au 30 octobre à Paris, a permis à la France et au Canada de[…]

Intelligence artificielle : le Rubik's Cube en une seconde chrono

Analyse

Intelligence artificielle : le Rubik's Cube en une seconde chrono

Jacques Lewiner "La microfluidique est par essence pluridisciplinaire"

Jacques Lewiner "La microfluidique est par essence pluridisciplinaire"

"La France fait partie des premiers pays d’Europe pour le soutien aux jeunes pousses issues de la recherche fondamentale"

"La France fait partie des premiers pays d’Europe pour le soutien aux jeunes pousses issues de la recherche fondamentale"

Plus d'articles